18.07.2018, 00:01

Critiqué, Donald Trump fait volte-face

Premium
chargement

ÉTATS-UNIS Le président admet, après avoir assuré le contraire, l’ingérence russe dans les élections de 2016.

Donald Trump, le président des Etats-Unis, est revenu, hier, sur ses déclarations jugées trop conciliantes à l’égard du maître du Kremlin, Vladimir Poutine. En effet, lundi, il avait obstinément refusé de condamner Moscou pour l’ingérence dans la campagne présidentielle américaine de 2016. A Helsinki, Trump a dit: «Je ne vois aucune raison pour laquelle cela serait la Russie (qui...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: aucun cas avéré dans le canton de Vaud, Genève annule les voyages d'étude vers l'ItalieCoronavirus: aucun cas avéré dans le canton de Vaud, Genève annule les voyages d'étude vers l'Italie

TragiqueEtats-Unis: une fusillade dans une brasserie de Milwaukee fait six mortsEtats-Unis: une fusillade dans une brasserie de Milwaukee fait six morts

ASIE DU SUDL’Inde endeuillée par  des violences antimusulmansL’Inde endeuillée par  des violences antimusulmans

Erdogan ne fera pas  le «moindre pas en arrière»Erdogan ne fera pas  le «moindre pas en arrière»

Démarrage du procès  FillonDémarrage du procès  Fillon

Top