Daech: le témoignage glaçant d'une ancienne esclave sexuelle yézidie

chargement

Horreur "Ce qu'ils nous faisaient, c'était pire que la mort." Nadia Murad est une femme yézidie du nord de l'Irak, enlevée, violée et vendue comme esclave sexuelle par les djihadistes de Daech. Depuis plusieurs mois, elle multiplie les témoignages pour tenter d'inciter la communauté internationale de tout faire pour éliminer l'Etat islamique. Elle était en fin de semaine dernière à Londres où elle a raconté les horreurs qu'elles a traversées.

  16.02.2016, 13:11
Nadia a vécu durant trois mois comme esclave sexuelle de Daech.

Nadia Murad a 21 ans et un courage à déplacer les montagnes. Cette jeune femme yézidie, une tribu du nord de l'Irak, a vécu les pires atrocités que l'on puisse imaginer depuis que les djihadistes de l'Etat islamique ont pris possession de son village de Sinjar, en août 2014.

Elle est parvenue à s'échapper trois mois plus tard et, depuis, elle collabore avec les Nations Unies et a endossé le rôle de porte-parole de ces milliers de femmes enlevées, torturées, violées, vendues et revendues comme esclaves sexuelles par les hommes de Daech. 

Établie en Allemagne, elle était en fin de semaine dernière à Londres, pour livrer son témoignage.

Elle avait déjà témoigné devant le Conseil de sécurité de l'ONU en décembre dernier:

 

Le Mirror a assisté à son discours londonien, où elle rappelait que ses six frères et sa mère avaient été exécutés par les hommes de Daech. Elle a notamment appelé l'humanité à s'unir contre ce fléau. "Mais quand ils m'ont emmenée à Mossoul et qu'ils m'ont violée, j'ai oublié ma mère et mes frères. Parce que ce qu'ils faisaient aux femmes, c'était pire que la mort."

Si Nadia continue de prendre la parole, c'est parce qu'elle ne voit pas grand-chose qui soit fait pour venir en aide à sa communauté. "Cela fait plus d'un an et demi que je me suis évadée et le génocide contre les Yézidis continue. Nous mourrons tous les jours parce que le monde reste silencieux devant notre malheur." Selon le Daily Mail, elle affirme que 3'400 Yézidies sont encore dans les mains des terroristes. 40% du village de Sinjar est encore contrôlé par Daech. 27 fosses communes ont été trouvées dans la région jusqu'ici. "Imaginez que jusqu'à ce jour et durant plus d'un an et demi, des fillettes de 9 ans sont louées et vendues comme esclaves sexuelles."

Elle rappelle qu'au moins 5'000 femmes de sa minorité religieuse ont été capturées et transformées en esclaves sexuelles, rapporte l'International Business Times. Durant son intervention, plusieurs voix se sont élevées pour demander sa nomination au Prix Nobel de la Paix.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HorreurEtat islamique: des femmes yazidies racontent leur vie d'esclaves sexuellesEtat islamique: des femmes yazidies racontent leur vie d'esclaves sexuelles

IrakEtat islamique: plus de 200 Yazidis libérés dans le nord de l'IrakEtat islamique: plus de 200 Yazidis libérés dans le nord de l'Irak

terrorismeL'État islamique libère 270 otages syriensL'État islamique libère 270 otages syriens

HorreurL'Etat Islamique a diffusé les images des exécutions de cinq "espions" britanniquesL'Etat Islamique a diffusé les images des exécutions de cinq "espions" britanniques

Top