Découverte de 11 corps décapités au bord d'une route mexicaine

chargement

Mexique Les corps de 11 personnes ont été retrouvées au bord d'une route de l'Etat mexicain de Guerrero, une zone proche de celle où avait disparu 43 étudiants fin septembre.

  27.11.2014, 19:48
Ce nouveau massacre intervient dans la région où 43 étudiants ont été enlevés et probablement massacrés par le crime organisé.

Au moins 11 corps décapités, présentant des brûlures et des impacts de balles, ont été découverts jeudi au bord d'une route dans l'Etat mexicain du Guerrero (sud). Ils se trouvaient à proximité du lieu où ont disparu 43 étudiants fin septembre, ont annoncé les autorités locales.

"Ce matin (jeudi), ont été découverts les corps de 11 personnes qui en plus d'avoir été exécutées, ont été décapitées et certaines d'entre elles brûlées", sur une route proche de Chilapa, quelques heures après une fusillade survenue dans la zone, a indiqué à l'AFP une source au gouvernement de l'Etat.

Un message laissé à côté des corps et adressé au groupe criminel Los Ardillos (Les Ecureuils) indiquait: "Voilà vos déchets", a précisé cette source sous couvert d'anonymat.

Les victimes semblaient être âgées d'une vingtaine d'années. Ce nouveau massacre survient dans la région où 43 étudiants ont été enlevés et probablement massacrés par le crime organisé.

Dissoudre les polices municipales
Le président mexicain a proposé jeudi de dissoudre les polices municipales largement infiltrées par le crime organisé et de les remplacer par des commandements policiers uniques dans les 32 Etats du Mexique, en réponse à la crise.

Le nouveau modèle passera de "plus de 1800 polices municipales faibles, qui peuvent facilement être corrompues par des criminels, à 32 corporations solides de sécurité régionale", a déclaré le président Enrique Peña Nieto. Ces réformes constitutionnelles seront présentées lundi au Parlement.

Chilapa se trouve à une quarantaine de kilomètres d'Ayotzinapa, où étudiaient les 43 jeunes enlevés le 26 septembre à Iguala après avoir subi une attaque de la police et de membres du cartel des Guerreros Unidos.

Des criminels présumés, arrêtés dans le cadre de cette enquête, ont affirmé que les 43 jeunes hommes avaient été remis au cartel par des policiers locaux puis abattus, brûlés et leurs restes dispersés.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

justiceMort du footballeur Emiliano Sala: l’organisateur du vol reconnu coupable de négligenceMort du footballeur Emiliano Sala: l’organisateur du vol reconnu coupable de négligence

live
directCoronavirus: la Suisse compte 1792 nouveaux cas, 8 décès et 18 hospitalisations en 24hCoronavirus: la Suisse compte 1792 nouveaux cas, 8 décès et 18 hospitalisations en 24h

migrationsCoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDECoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDE

InsoliteVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopageVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopage

témoignageRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une FribourgeoiseRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une Fribourgeoise

Top