03.08.2020, 17:49

Défense: la Pologne accueillera 5500 soldats américains par rotation

chargement
Les soldats ne seront pas positionnés en permanence et ils ne seront donc pas accompagnés de leur famille (archives).

OTAN 5500 soldats américains seront déployés par rotation en Pologne pour servir l’Otan. L’organisation du traité de l’Atlantique nord avait pourtant promis à la Russie en 1997 de ne pas établir de bases permanentes dans l’ex-bloc de l’Est. Mais en raison de l’annexion de la Crimée par Mosou, Washington a décidé de rompre son engagement.

Les Etats-Unis déploieront par rotation jusqu’à 5500 soldats en Pologne. Ils ont conclu un accord avec Varsovie sur leur statut dans le pays, a indiqué lundi le Pentagone, confirmant une annonce du ministre polonais de la Défense.

Les Etats-Unis et la Pologne ont conclu leurs négociations sur un accord de coopération en matière de défense qui définit «le cadre légal, les infrastructures et un partage équitable des charges», a indiqué le ministre américain de la Défense, Mark Esper, dans un communiqué.

Les Etats-Unis et la Pologne ont conclu leurs négociations sur un accord de coopération en matière de défense qui définit le cadre légal, les infrastructures et un partage équitable des charges.
Mark Esper, ministre américain de la Défense.

Cet accord "permettra d’augmenter d’environ 1000 personnes la présence militaire par rotations, a-t-il ajouté. Ces troupes "s’ajouteront aux 4500 militaires américains déjà déployés par rotations en Pologne".

Sans leur famille

Les soldats ne seront pas positionnés en permanence et ils ne seront donc pas accompagnés de leur famille, ce qui aurait impliqué des infrastructures plus complètes, notamment en termes de santé et d’éducation, et donc des emplois pour les populations locales.

 

 

L’Otan a promis à la Russie en 1997 de ne pas établir de bases permanentes dans l’ex-bloc de l’Est. Mais les Etats-Unis considèrent que l’annexion de la Crimée par Moscou et le conflit qui se poursuit en Ukraine les ont libérés de cette promesse.

Le ministre polonais de la Défense Mariusz Blaszczak avait annoncé vendredi qu’«au moins un millier de nouveaux soldats» allaient être déployés en Pologne. M. Esper a annoncé la semaine dernière le retrait de quelque 12’000 troupes d’Allemagne, présentant ce projet comme nécessaire stratégiquement, pour être aussitôt contredit par le président Donald Trump, qui s’est dit prêt à revenir dessus si l’Allemagne augmentait sa contribution financière à l’Otan.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DIPLOMATIENeutre, la Suisse peut collaborer avec l’OtanNeutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

ValidationPologne: la Cour suprême confirme la réélection du président Andrzej DudaPologne: la Cour suprême confirme la réélection du président Andrzej Duda

ElectionsPologne: les conservateurs conserveraient la majorité absolue aux élections législativesPologne: les conservateurs conserveraient la majorité absolue aux élections législatives

Sommet OTANOTAN: Trump bouscule ses alliés en leur demandant de "contribuer équitablement et de remplir leurs obligations financières"OTAN: Trump bouscule ses alliés en leur demandant de "contribuer équitablement et de remplir leurs obligations financières"

Top