Des ouvriers de seconde classe

chargement

AGRICULTURE Les migrants de ce secteur forment un nouveau sous-prolétariat.

Par PROPOS RECUEILLIS PAR PHILIPPE VILLARD
  30.05.2012, 00:01
Premium
En matière de recours à une main-d'oeuvre émigrée et sous-payée, l'Europe n'a rien à envier aux Etats-Unis. 
KEYSTONE

Une plèbe de la glèbe. Voilà ce que sont les émigrés des champs. Qu'ils franchissent le Rio Grande pour travailler aux Etats-Unis ou qu'ils bravent la Méditerranée pour proposer leurs bras aux domaines italiens ou espagnols. Parce qu'entre l'ancien et le nouveau monde, les problématiques se ressemblent, un groupe de travail de Via Campesina, appuyé par différentes organisations syndicales...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: le nombre de tests antigéniques rapides a chuté en SuisseCoronavirus: le nombre de tests antigéniques rapides a chuté en Suisse

IntempériesInondations et glissements de terrain: près de 200 morts en Inde et au NépalInondations et glissements de terrain: près de 200 morts en Inde et au Népal

espaceCorée du Sud: lancement d’une fusée spatiale «maison»Corée du Sud: lancement d’une fusée spatiale «maison»

horreurHomme décapité en France: suspect arrêtéHomme décapité en France: suspect arrêté

éruptionIles Canaries: la population à la merci du volcan de La PalmaIles Canaries: la population à la merci du volcan de La Palma

Top