Des violences xénophobes qui servent l’extrême droite

chargement

ALLEMAGNE Les «chasses à l’étranger» qui se sont déroulées en Saxe marquent la dégradation d’un débat politique focalisé sur la question migratoire.

Par Par Thomas Schnee, Berlin
 29.08.2018, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Le meurtre d’un Allemand de 35 ans a déclenché des manifestations de protestation à Chemnitz  et des «chasses à l’étranger», par des mouvements xénophobes.

Deux jours après le meurtre d’un Allemand à Chemnitz et après les agressions xénophobes qui s’en sont suivies, impliquant, dimanche et lundi derniers, plusieurs milliers de personnes proches de l’extrême droite, l’Allemagne garde les yeux rivés sur la situation locale, dans une région très rétive à la politique migratoire du gouvernement fédéral, et où le parti xénophobe Alternative pour...

À lire aussi...

pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 juillet

Carnet noirL’humoriste français Jean-Yves Lafesse est mort à 64 ansL’humoriste français Jean-Yves Lafesse est mort à 64 ans

FragileAllemagne - Etats-Unis: un drôle de cessez-le-feu pour le gazAllemagne - Etats-Unis: un drôle de cessez-le-feu pour le gaz

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 22 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 22 juillet

InterviewInondations en Allemagne: «Le système d’alarme a été défaillant»Inondations en Allemagne: «Le système d’alarme a été défaillant»

Top