Deux charniers découverts à Bagdad

chargement

Irak Deux charniers ont été découverts dans la capitale irakienne qui fait toujours l'objet de vagues d'attentats.

  27.11.2013, 12:32
L'Irak est en proie à la plus grave explosion de violences depuis au moins cinq ans.

La police irakienne a annoncé la découverte mercredi matin de quatorze corps d'hommes tués par balles dans deux charniers à Bagdad. Des attentats et des fusillades ont fait parallèlement au moins 20 morts et 35 blessés mercredi en Irak.

Mercredi, quatre kamikazes ont attaqué un commissariat à Ramadi, à l'ouest de Bagdad, tuant quatre policiers et en blessant 15 autres. Un autre attentat-suicide contre un commissariat situé au nord de Ramadi a tué quatre policiers et fait sept blessés. A Kaïm (frontière avec la Syrie), une bombe a explosé au passage d'une patrouille militaire. Un soldat a été tué et un autre blessé.

Famille assassinée

A Hurriya, quartier majoritairement chiite du nord-ouest de Bagdad, des inconnus ont ouvert le feu sur une famille sunnite, dont les cinq membres ont été tués.

A Bayaa, autre quartier chiite du sud de la capitale, des assaillants ont tiré à l'aide d'armes équipées de silencieux sur un terminal d'autobus, faisant un mort et trois blessés.

Une bombe a aussi explosé dans le quartier sunnite de Doura, dans le sud de Bagdad. Deux personnes sont mortes et quatre autres ont été blessées. Et un autre engin explosif a fait un mort et un blessé dans le quartier chiite de Talbiya, dans le nord de la capitale.

Enfin, deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées par un obus de mortier tiré sur le quartier sunnite d'Arab Jubbor, dans le sud de Bagdad. Aucune de ces attaques n'a été revendiquée.

Charniers découverts

Par ailleurs, deux charniers ont été découverts dans les quartiers de Doura et Chouala à Bagdad. Sources médicales et policières n'ont pas pu préciser dans l'immédiat quand ces hommes âgés d'une vingtaine ou d'une trentaine d'années ont été tués.

Huit de ces corps ont été retrouvés les yeux bandés dans le quartier à majorité sunnite de Doura, tandis que six autres ont été découverts dans un canal du quartier à majorité chiite de Chouala.

Cette macabre découverte rappelle le pic des violences confessionnelles qu'a connues l'Irak en 2006-07, durant lesquelles de nombreux charniers avaient été découverts avec des personnes exécutées.

Explosion de violences

L'Irak est en proie à la plus grave explosion de violences depuis au moins cinq ans. Les chiites, majorité au pouvoir, et les sunnites, minorité soutenue par des éléments proches d'Al Qaïda, multiplient les attentats à la bombe contre les forces de sécurité et les civils.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 20 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 20 octobre

RécompenseDroits humains: l’opposant russe Alexeï Navalny lauréat du prix Sakharov 2021Droits humains: l’opposant russe Alexeï Navalny lauréat du prix Sakharov 2021

EducationPunir les parents lorsque les enfants se comportent mal? La Chine rédige une loi en ce sensPunir les parents lorsque les enfants se comportent mal? La Chine rédige une loi en ce sens

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

ArchéologieIsraël: il découvre une épée d’un chevalier croisé vieille de 900 ansIsraël: il découvre une épée d’un chevalier croisé vieille de 900 ans

Top