12.04.2017, 11:31

Diplomatie: Moscou veut connaître "les intentions réelles" de Washington

chargement
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov (au centre) a rencontré son homologue étasunien Rex Tillerson à Moscou.

Diplomatie Suite au changement d'attitude de l'administration Trump, le chef de la diplomatie russe a déclaré que son pays voulait connaître "les intentions réelles" des Etats-Unis. Il a également insisté sur le fait que les tirs de missiles américains contre une base syrienne la semaine dernière étaient "illégaux".

La Russie veut connaître "les intentions réelles" des Etats-Unis, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à son homologue étasunien Rex Tillerson au début de leur rencontre à Moscou. Elle souhaite aussi discuter d'une grande coalition antiterroriste.

"Il est important pour nous de comprendre votre position, la position des Etats-Unis et les intentions réelles de l'administration" de Donald Trump, a déclaré M. Lavrov. M. Tillerson a de son côté dit souhaiter un échange "ouvert, franc et sincère".

Moscou souhaite avoir un "dialogue constructif" avec les Etats-Unis et des "discussions franches et honnêtes" sur la formation d'une grande coalition antiterroriste, a également dit Sergueï Lavrov.

 

Tirs américains "illégaux"

Le chef de la diplomatie russe a insisté sur le fait que les tirs de missiles américains contre une base syrienne la semaine dernière étaient "illégaux" et indiqué qu'il insisterait lors de sa discussion avec le secrétaire d'Etat sur le fait qu'une telle frappe ne devait pas de reproduire.

Un peu plus tôt, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait indiqué que la Syrie, dont l'éventuelle création de zones d'exclusion aérienne, l'Ukraine et la Corée du Nord figureraient au menu des échanges entre les deux dirigeants.

Selon l'agence Interfax, Sergueï Riabkov juge "mystérieux" le changement d'attitude de l'administration Trump, qui a accusé dans la nuit Moscou de chercher à "couvrir" le président syrien Bachar al Assad après l'attaque chimique de la semaine dernière dans la province d'Idlib.

La rhétorique américaine en la matière est "primitive et rustre", a ajouté le vice-ministre russe, cité par l'agence Ria.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SyrieSyrie: la Russie, l'Iran et le Hezbollah promettent un soutien accru à l’armée de Bachar al AssadSyrie: la Russie, l'Iran et le Hezbollah promettent un soutien accru à l’armée de Bachar al Assad

SyrieSyrie: le président iranien Hassan Rohani accuse Donald Trump d'aider les "terroristes"Syrie: le président iranien Hassan Rohani accuse Donald Trump d'aider les "terroristes"

manifs anti-corruptionL'UE appelle la Russie à libérer "sans tarder" les manifestantsL'UE appelle la Russie à libérer "sans tarder" les manifestants

Top