Hommage à Paris: «Ils ont le culte de la mort, mais nous avons l'amour de la vie»

chargement

france Deux semaines après les tueries de Paris et de Saint-Denis, la France a rendu un hommage "national et solennel", présidé par François Hollande vendredi aux Invalides. Beaucoup d'émotion, particulièrement lors de la lecture des noms et âges des 130 victimes. Le président a ensuite pris la parole et promis de "détruire l'armée des fanatiques" qui ont commis le massacre du 13 novembre à Paris.

  27.11.2015, 09:43
1/19  

Vendredi à Paris, dans la Cour des Invalides, François Hollande a présidé l'hommage national rendu aux 130 morts et 350 blessés des attentats de Paris. Plus de 2600 personnes étaient présentes. Grand moment d'émotion au moment de la lecture des noms des 130 victimes.

Le président français François Hollande a ensuite pris la parole et promis "solennellement" de tout faire pour "détruire l'Armée des fanatiques" qui ont commis le massacre du 13 novembre à Paris. Le chef de l'Etat français a dénoncé "une horde d'assassins" ayant agi "au nom d'une cause folle et d'un Dieu trahi". Face aux terroristes, "nous multiplierons les chansons, les concerts, les spectacles, nous continuerons à aller dans les stades", a-t-il aussi déclaré.

 

11h30: Fin de la cérémonie, merci de nous avoir suivis.

 

11h23: L'orchestre de la Garde républicaine joue tandis que les familles commencent à partir.

 

11h21: François Hollande quitte les Invalides.

 

11h17: Deuxième "Marseillaise" entonnée

Dès la fin du discours du président Hollande, l'hymne national est chanté à nouveau.

 

11h13: Hollande en appel au patriotisme et à défendre la liberté.

"J'ai confiance en la génération qui vient."

"Ceux qui sont tombés incarnaient nos valeurs. Notre devoir est de les faire vivre. Il faut défendre la liberté au jour le jour."

 

11h11: Le Président poursuit en rendant hommage aux forces de l'ordre

"Pour gagner le combat contre Daech, «nous pouvons compter sur nos militaires, sur nos policiers, nos gendarmes, sur le Parlement pour adopter toutes les mesures pour permettre la défense du pays et surtout, sur chaque Française et chaque Français.»

 

11h00: Le président François Hollande s'exprime.

"130 destins fauchés, 130 rires qui se sont tus... C'est parce qu'ils étaient la vie qu'ils ont été tués. C'est parce qu'ils étaient la France qu'ils ont été abattus."

"Ces hommes et femmes venaient de plus de 50 communes de France. 17 pays portent aujourd'hui avec nous le deuil."

"Nous sommes une seule et même nation portés par les mêmes valeurs."

"Ils ont le culte de la mort, mais nous avons l'amour de la vie."

"La France sera aux côtés des victimes. Après avoir enterré nos morts, il nous reviendra de réparer les vivants."

"La France mettra tout en oeuvre pour détruire l'armée fanatique qui a commis ces crimes."

 

10h56: Le chef de l'Etat se déplace vers la tribune.

 

10h45: Le nom et l'âge des 130 victimes sont lus à haute voix, deux par deux. L'émotion est palpable dans la Cour des Invalides.

 

 

10h42: Natalie Dessay chante «Perlimpinpin» de Barbara

 

10h39: "Quand on a que l'amour"

Nolwenn Leroy, Camelia Jordana et Yael Naim interprètent la chanson de Brel.

 

10h30: François Hollande entre dans la Cour des  Invalides

La Marseillaise est jouée. Le président passe en revue ses troupes.

 

10h26: Plus de 2600 personnes dans la Cour des Invalides

Une tribune de 2650 places a été érigée dans la cour pour accueillir, outre les proches des victimes et les blessés. Quelques familles des victimes ont cependant refusé de s'associer à cet hommage et n'étaient pas présentes. L'une d'entre elles a même appelé au boycott, estimant que depuis les attentats de janvier, rien n'avait été fait pour éviter de nouveaux actes criminels.

 

10h23: Deux "Marseillaise"

La cérémonie devrait durer une heure, mais sa scénographie définitive faisait encore l’objet d’ultimes ajustements jeudi soir. Une Marseillaise pour commencer, une Autre pour conclure. Des honneurs militaires seront rendus.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TerrorismeAttentats de Paris: le logeur présumé d'Abaaoud présenté à un jugeAttentats de Paris: le logeur présumé d'Abaaoud présenté à un juge

TourismeAttentats de Paris: les réservations de vols vers la capitale en très forte baisseAttentats de Paris: les réservations de vols vers la capitale en très forte baisse

Attentats de ParisAttentats de Paris: l'appartement de Saint-Denis ravagéAttentats de Paris: l'appartement de Saint-Denis ravagé

terrorismeAttentats de Paris: David Cameron veut convaincre le Parlement britannique de participer aux bombardements sur DaechAttentats de Paris: David Cameron veut convaincre le Parlement britannique de participer aux bombardements sur Daech

TerrorismeAttentats à Paris: François Hollande et David Cameron se recueillent au BataclanAttentats à Paris: François Hollande et David Cameron se recueillent au Bataclan

Top