15.12.2017, 00:56

En marche vers l’Union européenne de la défense

Premium
chargement
Sous l’impulsion de la France et de l’Allemagne (ici Angela Merkel, chancelière allemande, et Emmanuel Macron, président français),  les Européens ont pris des engagements contraignants pour renforcer leur autonomie stratégique.
Par tanguy verhoosel

BRUXELLES Vingt-cinq Etats membres de l’UE ont célébré, hier, le début d’une nouvelle ère de coopération dans le domaine militaire.

La «Belle au bois dormant du Traité de Lisbonne», le surnom que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait donné à l’Europe de la défense, est bien réveillée. Hier soir, les leaders de 25 des 28 Etats membres de l’UE ont célébré en grande pompe le lancement d’une «coopération structurée permanente» (CSP ou, en anglais, Pesco)...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plus de 16'000 personnes testées positives en SuisseCoronavirus: plus de 16'000 personnes testées positives en Suisse

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, 4200 Italiens n’ont pas été guéris en un jourCoronavirus – Fake news: non, 4200 Italiens n’ont pas été guéris en un jour

TechnologieCoronavirus: l’intelligence artificielle pour prédire les complications pulmonairesCoronavirus: l’intelligence artificielle pour prédire les complications pulmonaires

MystèreCoronavirus: des milliers d’urnes funéraires à Wuhan font douter du bilan officiel de décèsCoronavirus: des milliers d’urnes funéraires à Wuhan font douter du bilan officiel de décès

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 mars

Top