Espagne: elle jouait du piano trop fort

chargement

Espagne Une jeune espagnole a été attaquée en justice pour avoir joué du piano chez elle, trop fort et trop souvent. Elle a finalement été acquittée, après avoir échappé à une lourde peine de prison.

  27.11.2013, 13:07
Le procès s'est déroulé dans le nord-est de l'Espagne.

Après six ans de procédure et l'inquiétante menace d'une lourde peine de prison, la justice espagnole a finalement acquitté mardi une jeune pianiste. Elle était accusée par une voisine de faire trop de bruit lorsqu'elle jouait chez elle.

Laia Martin, âgée de 28 ans, et ses parents, étaient poursuivis par leur voisine, Sonia Bonsom, qui accusait la jeune femme de lui avoir provoqué des troubles psychiques en jouant des gammes et répétant ses leçons de piano au-delà des limites sonores légales pendant plus de 40 heures hebdomadaires entre 2003 et 2007.

Plus que pour une tentative d'homicide

Avant le procès, qui s'est tenu à Gérone, dans le nord-est de l'Espagne, le Parquet avait requis sept ans de prison pour la pianiste et ses parents, pour des délits "contre l'environnement" pour cause de pollution sonore, et pour les "dommages psychiques" causés à sa voisine, qui a souffert d'anxiété.

Dans un arrêt publié mardi, la justice a finalement acquitté Laia Martin et ses parents, soulignant que les "peines requises au départ étaient disproportionnées". "S'il y avait eu tentative d'homicide de la plaignante, la peine risquée aurait été inférieure", écrit le magistrat.

Interdiction de jouer

Au terme du procès, le parquet avait finalement abaissé la peine requise à 20 mois de prison, mais avec interdiction pour Laia Martin, devenue depuis l'époque des faits pianiste professionnelle, de jouer de son instrument pendant six mois. La partie civile demandait plus de cinq ans de prison pour chacun des accusés, avec interdiction pour la pianiste de jouer pendant quatre ans.

Dans son arrêt, le magistrat a estimé que les mesures d'intensité sonore pratiquées dans l'appartement n'avaient pas été concluantes. Il souligne en outre que les parents de la pianiste avaient insonorisé la pièce où leur fille jouait et l'un de ses deux pianos.

En rendant son verdict, le juge évoque enfin les mauvaises relations existant entre les accusés et leur voisine, qui pourront faire appel.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Suisse compte 1792 nouveaux cas, 8 décès et 18 hospitalisations en 24hCoronavirus: la Suisse compte 1792 nouveaux cas, 8 décès et 18 hospitalisations en 24h

migrationsCoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDECoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDE

InsoliteVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopageVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopage

témoignageRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une FribourgeoiseRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une Fribourgeoise

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

Top