28.01.2019, 00:01

Etat dévasté après la rupture d’un barrage

Premium
chargement
La rupture du barrage de Feijao da Vale, vendredi, a aussi provoqué des dégâts considérables sur l’environnement .

Le gouvernement veut contrôler 839 barrages miniers après que celui de Brumadinho a cédé, faisant près de 300 morts ou disparus.

Après chaque catastrophe, au Brésil, les mêmes mots reviennent. Une fois encore, incurie, négligence et impunité sont pointées du doigt après la rupture, vendredi, d’un barrage minier dans l’Etat du Minas Gerais, dans le sud-est du pays, qui a fait près de 300 morts et disparus et provoqué des dégâts considérables sur l’environnement.

Un drame semblable s’était produit, en novembre...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: deux hôtels de St-Moritz (GR) placés en quarantaineCoronavirus: deux hôtels de St-Moritz (GR) placés en quarantaine

InternationalEtats-Unis: Donald Trump sera face à son avenir judiciaire en perdant son immunitéEtats-Unis: Donald Trump sera face à son avenir judiciaire en perdant son immunité

InternationalAllemagne: la CDU rejette la ligne droitière en élisant Armin Laschet à la présidenceAllemagne: la CDU rejette la ligne droitière en élisant Armin Laschet à la présidence

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 17 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 17 janvier

AudaceRussie: l’opposant Alexeï Navalny interpellé à MoscouRussie: l’opposant Alexeï Navalny interpellé à Moscou

Alexeï Navalny interpellé à Moscou

L’opposant Alexeï Navalny a été interpellé par la police à son arrivée à Moscou ce dimanche. Il avait déclaré être...

  17.01.2021 18:37

Top