Etat islamique: environ 85'000 déplacés à la suite de la chute de Ramadi en Irak

chargement

Irak Depuis la prise de la ville irakienne de Ramadi, à l'ouest du pays, par l'Etat islamique, environ 85'000 personnes ont fui leur domicile. Depuis début avril, 180'000 irakiens ont fui Ramadi.

  07.08.2015, 15:28
Depuis début avril, 180'000 irakiens ont fui la ville irakienne Ramadi, aux mains de l'Etat islamaique. Les réfugiés affluent dans des camps, ici près de Falloujah.

Environ 85'000 personnes ont fui depuis deux semaines la ville irakienne de Ramadi (ouest), tombée aux mains du groupe Etat islamique (EI), a indiqué vendredi le Haut Commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (HCR). Les déplacés ont un urgent besoin d'aide.

"La grande majorité de cette dernière vague de déplacés, environ 85%, est restée dans la province d'Al-Anbar", a précisé un porte-parole du HCR à Genève William Spindler.

D'autres tentent de se rendre dans différentes régions de l'Irak, notamment à Bagdad. Mais selon le HCR, tous n'y parviennent pas.

Les autorités exigent que les déplacés souhaitant venir dans la capitale irakienne prouvent qu'ils connaissent quelqu'un sur place. Le HCR demande aux autorités irakiennes de laisser les déplacés circuler librement.

Ville encerclée

La prise de Ramadi, chef-lieu de la province d'Al-Anbar, le 17 mai par les djihadistes est l'une des victoires majeures de l'EI depuis son offensive en Irak en juin 2014. Déterminée à reprendre Ramadi, l'armée irakienne soutenue par des milices chiites tentait cette semaine d'encercler la ville sunnite avant d'y donner l'assaut.

Cette nouvelle vague de déplacements porte à 180'000 le nombre de personnes ayant fui Ramadi depuis début avril, selon le HCR. Beaucoup de déplacés ne savent pas où aller.

Les moyens de transport sont insuffisants et les déplacés manquent d'abris. Une aide supplémentaire est d'urgence nécessaire, alors que les températures dépassent déjà les 40 degrés, a averti l'agence de l'ONU.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MAGHREBLa Tunisie s’interroge après le coup de forceLa Tunisie s’interroge après le coup de force

pandémieLa vie à l’hôtel, c’est fini pour les sans-abri de New YorkLa vie à l’hôtel, c’est fini pour les sans-abri de New York

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 29 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 29 juillet

PolitiqueTunisie: avec ses nouveaux pouvoirs, le président s’attaque à la corruptionTunisie: avec ses nouveaux pouvoirs, le président s’attaque à la corruption

Relations internationalesBrexit: Boris Johnson veut renégocier avec BruxellesBrexit: Boris Johnson veut renégocier avec Bruxelles

Sorry, Londres veut renégocier

Même sans chaos aux frontières, l’application du Brexit fait ressurgir des questions non résolues. Notamment sur les...

  29.07.2021 06:55
Premium

Top