Etats-Unis: inculpation d'un policier blanc réserviste de 73 ans en Oklahoma

chargement

Etats-Unis Le policier américain blanc qui avait abattu par balle un afro-américain le 2 avril en Oklahoma a été inculpé d'homicide involontaire. Il risque entre deux et quatre ans de prison.

  07.08.2015, 15:18
Eric Harris cherche à s'enfuir, à pied. Il sera abattu quelques secondes plus tard.

Un policier blanc qui a tué par balle un Afro-américain non armé lors d'une course-poursuite en Oklahoma, dans le centre-sud des Etats-Unis, a été inculpé d'homicide involontaire, a annoncé lundi une source judiciaire. L'homme abattu était soupçonné de vendre des armes illégales.

Le shérif-adjoint réserviste du comté de Tulsa, âgé de 73 ans, a été "inculpé d'homicide involontaire avec négligence coupable", selon un communiqué du procureur du comté de Tulsa Stephen Kunzweiler. Il avait abattu le 2 avril dernier un Afro-américain de 44 ans.

Le shérif, qui pensait utiliser son pistolet électrique Taser, a en fait utilisé son arme à feu, selon l'enquête policière citée par le procureur. Une vidéo de la scène a été publiée samedi.

"Il m'a tiré dessus, oh mon Dieu, je ne peux plus respirer", peut-on entendre sur cette vidéo, alors qu'on voit des policiers plaquer la victime au sol et répliquer: "on s'en fout de ta respiration".

Quelques secondes plus tôt, un coup de feu avait éclaté et on peut entendre le policier, sans doute réalisant son erreur, dire: "je l'ai touché, je suis désolé". L'homme est décédé à l'hôpital.

Robert Bates, agent d'assurances, avait reconnu auprès du journal "Tulsa World" qu'il avait tiré sur le suspect, lequel avait des antécédents judiciaires. Il était réserviste au sein de la police depuis 2008 et assigné au service des "crimes violents". Selon la presse américaine, ce réserviste est un homme fortuné qui a offert de nombreux équipements, dont des voitures, à la police locale.

Traité avec mépris

La famille de la victime a dénoncé le "traitement inhumain et cruel" réservé au quadragénaire. "Aucun être humain ne mérite d'être traité avec un tel mépris", ajoute un communiqué des proches de la victime qui s'inquiètent des liens du réserviste avec la police locale.

De plus, "nous ne pensons pas qu'il soit raisonnable qu'un agent d'assurances de 73 ans fasse partie d'une intervention policière dangereuse", ajoute le texte. "Nous ne pensons pas raisonnable et responsable que la police du comté de Tulsa accepte les cadeaux d'un citoyen fortuné qui paye pour 'jouer les flics'", ajoute le communiqué.

L'inculpation pour homicide involontaire dans l'Etat de l'Oklahoma est passible de 2 ans minimum à 4 ans maximum de prison.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Suisse compte 1632 nouveaux cas, 5 décès et 35 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 1632 nouveaux cas, 5 décès et 35 hospitalisations

immobilierManif et référendum contre la crise du logement en AllemagneManif et référendum contre la crise du logement en Allemagne

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles de ce mercredi 22 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles de ce mercredi 22 septembre

CoopérationGuy Parmelin et Ignazio Cassis promeuvent la Suisse à l’ONU à New YorkGuy Parmelin et Ignazio Cassis promeuvent la Suisse à l’ONU à New York

ImpuissanceEruption aux Canaries: plus de 300 bâtiments détruits par la laveEruption aux Canaries: plus de 300 bâtiments détruits par la lave

Top