Etats-Unis: l'éruption du volcan Kilauea à Hawaï provoque des centaines d'évacuations

chargement

Eruption La terre continue de tremble sur l'île d'Hawaï, aux Etats-Unis, après l'éruption du volcan Kilauea. Les coulées de lave et les nuages de cendre ont provoqué des centaines d'évacuations.

 05.05.2018, 09:17
1/2  

Une série de nouveaux séismes, dont un de magnitude 6,9, a frappé vendredi l'île d'Hawaï, où le volcan Kilauea est entré en éruption, ont rapporté les autorités. Les coulées de lave, nuages de cendres et émanations toxiques ont provoqué des centaines d'évacuations.

 

L'institut géologique américain (USGS) a précisé que la plus forte secousse, celle de 6,9, capable de provoquer d'importants dégâts, a été enregistrée à 00h32, heure suisse. Son épicentre était situé à une profondeur de 5 kilomètres sur le flanc sud du volcan, à 16 km au sud-ouest de Leilani Estates, une des localités, où les autorités se sont mobilisées pour tenir des centaines d'habitants à l'écart du volcan.

 

Selon le centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique, le tremblement de terre n'était pas suffisamment puissant pour provoquer un tsunami même s'il a généré des variations du niveau de l'eau autour de l'île de quelque 40 centimètres.

Parmi les volcans les plus actifs du monde

La secousse a fait trembler les murs du centre communautaire de la ville de Pahoa, l'un des deux sites d'accueil des personnes évacuées. Un précédent séisme de magnitude 5,7 avait frappé plus tôt vendredi. Les autorités ont prévenu que l'activité sismique, qui a déclenché l'éruption du volcan Kilauea, allait se poursuivre.

Le gouverneur d'Hawaï, David Ige, a décrété l'état d'urgence pour pouvoir débloquer des moyens supplémentaires. Aucune victime n'a été signalée, mais plusieurs habitations ont été détruites, selon les autorités.

 

La population de Leilani Estates et de Lanipuna Gardens, qui comptent 1700 habitants, a reçu l'ordre d'évacuer les lieux vendredi matin, les pompiers ayant relevé des niveaux extrêmement élevés de dioxyde de soufre, un gaz dangereux. Un habitant a déclaré aux médias locaux avoir vu des "fontaines" de lave de près de 40 mètres de haut.

 

Le volcan Kilauea, qui culmine à 1247 mètres, est entré en éruption jeudi vers 16h45 locales après une série de séismes enregistrés au cours de la semaine écoulée. Il est l'un des volcans les plus actifs au monde, en éruption presque constamment depuis plus de 30 ans.

A lire aussi : Hawaï: quelque 10'000 habitants invités à se réfugier après l'éruption du volcan Kilauea

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HawaïHawaï: quelque 10'000 habitants invités à se réfugier après l'éruption du volcan KilaueaHawaï: quelque 10'000 habitants invités à se réfugier après l'éruption du volcan Kilauea

GéologieChili: un volcan proche de l'éruption menace une zone très touristiqueChili: un volcan proche de l'éruption menace une zone très touristique

GéologieLe volcan Etna glisse lentement mais sûrement vers la MéditerranéeLe volcan Etna glisse lentement mais sûrement vers la Méditerranée

éruptionGuatemala: le volcan Fuego en éruption, alerte orange déclenchéeGuatemala: le volcan Fuego en éruption, alerte orange déclenchée

Top