03.11.2018, 15:25

Etats-Unis - législatives: Twitter supprime des comptes appelant à s'abstenir

chargement
Le réseau de comptes semblait être dirigé à partir des Etats-Unis, a précisé Twitter sans donner plus de détails.

Réseaux sociaux La campagne pour les législatives américaines bat son plein sur les réseaux sociaux. Twitter vient de supprimer des comptes automatiques appelant les électeurs à s'abstenir de voter.

Twitter a supprimé des milliers de comptes automatiques aux Etats-Unis qui décourageaient les électeurs d'aller voter ce mardi aux élections de mi-mandat, qui s'annoncent difficiles pour les Républicains. Beaucoup de ces comptes se présentaient comme démocrates.

Twitter a indiqué avoir "supprimé des comptes qui tentaient de faire passer de fausses informations de façon automatique - en violation de nos règles". Selon CNN, c'est le comité de campagne des Démocrates qui a alerté Twitter sur ces comptes, qui ont été supprimés en septembre et début octobre.

Le réseau de comptes semblait être dirigé à partir des Etats-Unis, a précisé Twitter sans donner plus de détails.

Après les accusations de manipulation par la Russie pendant la campagne présidentielle de 2016, Twitter dit avoir cherché ces derniers mois à éliminer les faux comptes ou comptes automatiques destinés à manipuler l'opinion avant ces élections.

Le président Donald Trump s'était récemment plaint de son côté que Twitter supprimait des comptes de ses partisans.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MigrationsEtats-Unis: 7000 militaires déployés à la frontière pour faire face à l’arrivée des migrantsEtats-Unis: 7000 militaires déployés à la frontière pour faire face à l’arrivée des migrants

ImmigrationEtats-Unis: Trump autorise ses soldats à ouvrir le feu sur les migrants qui leur lanceraient des pierresEtats-Unis: Trump autorise ses soldats à ouvrir le feu sur les migrants qui leur lanceraient des pierres

Etats-UnisEtats-Unis: le suspect arrêté dans l'affaire des colis piégés risque jusqu'à 58 ans de prisonEtats-Unis: le suspect arrêté dans l'affaire des colis piégés risque jusqu'à 58 ans de prison

MenaceEtats-Unis: vague de colis piégés contre des personnalités démocrates dont Clinton et ObamaEtats-Unis: vague de colis piégés contre des personnalités démocrates dont Clinton et Obama

Top