22.01.2018, 07:13

Etats-Unis: sans compromis budgétaire, le "shutdown" continue

chargement
La paralysie budgétaire est liée à un désaccord sur la question sensible de l'immigration.

crise En l'absence d'un compromis budgétaire, les Etats-Unis se trouvent toujours dans l'impasse et entament un troisième jour de "shutdown". Un vote au Sénat est programmé pour lundi midi.

Les Etats-Unis se préparent aujourd'hui à connaître leur troisième journée de "shutdown". Républicains et démocrates n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve le gouvernement fédéral américain depuis vendredi minuit.

Le Sénat américain a levé sa séance et programmé un vote lundi midi (18h00 en Suisse) portant sur un financement du gouvernement fédéral. Il devait initialement voter dans la nuit de dimanche à lundi afin de lever cette fermeture partielle de l'administration fédérale avant l'ouverture des bureaux et de Wall Street.

 

 

 

>> À lire aussi: USA: faute d'avoir trouvé un compromis budgétaire, le "shutdown" entre en vigueur

 

Désaccord sur la question de l'immigration

Dénonçant "une erreur de calcul aux proportions gigantesques" de la part des démocrates, Mitch McConnell, chef de la majorité républicaine au Sénat, avait un peu plus tôt appelé les démocrates à ne pas s'arc-bouter. Ces derniers réclament des engagements sur le sort de centaines de milliers de clandestins arrivés jeunes aux Etats-Unis, les "Dreamers", avant tout accord budgétaire temporaire.

En vertu de ce programme Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals), instauré en 2012, près de 700'000 d'entre eux entrés illégalement sur le territoire américain avec leurs parents, sont protégés de toute expulsion des Etats-Unis et autorisés à travailler légalement. Mais, en septembre dernier, Donald Trump a annoncé la suppression du Daca à compter du mois de mars.

Un compromis évoqué par les républicains consisterait à voter un budget temporaire jusqu'au 8 février en s'engageant à aborder la question de l'immigration dans les plus brefs délais.

 

 

"Trump shutdown"

Rappelant que c'est la première fois qu'un "shutdown" intervient alors que la Maison Blanche, la Chambre des représentants et le Sénat sont aux mains d'un même parti, Chuck Schumer a longuement ironisé sur une incapacité supposée des républicains à gouverner.

"Il n'arrivent même pas à se mettre d'accord avec leur président!", a-t-il lancé, dénonçant un "Trump shutdown" qui aurait pu selon lui être évité sans les atermoiements du président.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SHUTDOWNSHUTDOWNEtats-Unis forcés de fermer boutiqueEtats-Unis forcés de fermer boutique

Maison-BlancheÉtats-Unis: malgré quelques kilos en trop, Trump est en "excellente" santéÉtats-Unis: malgré quelques kilos en trop, Trump est en "excellente" santé

Top