Etats-Unis: un général conseille aux soldats racistes de "foutre le camp" de l'académie militaire

chargement

VIDEO La vidéo du directeur d'une académie militaire américaine qui recadre des soldats fait le tour du monde. Suite à des injures, l'homme a demandé aux aspirants racistes de "foutre le camp".

  29.09.2017, 22:55
"Si vous n'êtes pas capable de traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect, alors il faut partir", a déclaré aux élèves-officiers le général Jay Silveria.

Foutez le camp!": le directeur d'une académie militaire américaine n'a pas mâché ses mots quand il a découvert des insultes racistes dans son établissement. La vidéo de son discours devant les étudiants faisait vendredi le tour du monde.

"Si vous n'êtes pas capable de traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect, alors il faut partir", a déclaré aux élèves-officiers le général Jay Silveria, directeur de l'Académie de l'armée de l'air à Colorado Springs, dans l'Etat du Colorado.

"Si vous n'êtes pas capables de traiter quelqu'un avec dignité et respect, foutez le camp!", a-t-il ajouté dans ce discours filmé par l'académie, équivalent de l'Ecole de l'air française, et mis en ligne sur son site.

 

 

Cinq étudiants noirs en année préparatoire à cette école, qui forme les futurs officiers de l'armée de l'Air américaine, ont trouvé lundi des injures racistes sur leur porte. L'un d'eux a posté sur Facebook une photo d'une ardoise blanche sur laquelle était inscrite: "Rentre chez toi, le Nègre". Des parents ont alors alerté le corps enseignant.

En pleine polémique

Jeudi, le directeur de l'académie a réuni tout le corps enseignant et tous les étudiants à l'heure du déjeuner, pour leur rappeler que "ce genre de comportement n'a sa place ni dans les classes préparatoires, ni à l'académie, ni dans l'armée de l'air américaine".

Cet incident intervient en pleine polémique sur la vague de protestations chez les joueurs de football américain qui s'agenouillent pendant l'hymne, un moyen de symboliquement dénoncer le racisme aux Etats-Unis. Donald Trump a violemment critiqué leur attitude, leur reprochant un manque de patriotisme.

A la mi-août, les plus hauts gradés de l'armée américaine s'étaient désolidarisés des propos ambigus et des atermoiements du président américains, après les violences racistes qui ont secoué la petite ville de Charlottesville, où certains manifestants se réclamant de l'extrême droite arboraient des uniformes ou insignes de l'armée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

sociétéContre le racisme, un magasin allemand enlève tous les produits étrangers de ses rayonsContre le racisme, un magasin allemand enlève tous les produits étrangers de ses rayons

PolitiqueIl parle de "nègres" lors d'un débat: un conseiller UDC bernois accusé de racismeIl parle de "nègres" lors d'un débat: un conseiller UDC bernois accusé de racisme

ManifestationsUSA: des milliers de manifestants s'unissent contre le racisme à BostonUSA: des milliers de manifestants s'unissent contre le racisme à Boston

Top