Etats-Unis: un homme poignardé plus de 100 fois, décapité et le cœur arraché

chargement

HORREUR Un homme a été lardé de plus de 100 coups de couteau par un gang ultra-violent en banlieue de Washington. Son coeur a été arraché, avant que son corps ne soit jeté dans la tombe. Le président Donald Trump a fait de la lutte contre la criminalité aux Etats-Unis l'une de ses priorités.

  23.11.2017, 08:16
Le corps de la victime a été retrouvé le 5 septembre.

Plusieurs membres du gang ultra-violent d'origine salvadorienne MS-13, honni par Donald Trump, ont sauvagement assassiné un homme lardé de plus de 100 coups de couteau en banlieue de Washington, affirme la police locale. Le coeur de la victime a été arraché.

L'un des membres présumés du gang, Miguel Angel Lopez-Abrego, qui aurait porté le premier coup à la victime encore non-identifiée, a été maintenu mercredi en détention sans possibilité de libération par un juge du tribunal du comté de Montgomery, limitrophe de la capitale américaine.

Le corps de la victime, un homme, a été retrouvé le 5 septembre dans une tombe creusée dans le parc régional de Wheaton, dans le Maryland. Selon le Montgomery Community Media, un média local qui s'est procuré les documents de justice liés à cette affaire, l'homme a été décapité, son coeur arraché et jeté dans la tombe.

>> À lire aussi :Consulat des Etats-Unis évacué à Zurich: le colis était finalement inoffensif

"Pendant l'investigation, les enquêteurs ont reçu l'information que cet homicide avait été commis par les membres du gang de rue MS-13, dont Lopez-Abrego", qui a été inculpé d'assassinat, explique la police du comté dans un communiqué mardi. "La victime a été poignardée plus de 100 fois."

Extrême violence

Le MS-13, abréviation de Mara Salvatrucha ("le gang salvadorien"), est l'un des gangs les plus violents des Etats-Unis. Il est né dans les années 80 pour protéger les immigrés salvadoriens des bandes rivales à Los Angeles, avant de s'exporter en Amérique centrale.

Le président Donald Trump en a fait l'une des priorités de la lutte contre la criminalité aux Etats-Unis. Il le prend souvent en exemple pour justifier sa politique de fermeté à l'égard de la criminalité commise par les immigrés ainsi que la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MenaceTerrorisme: les Etats-Unis invitent leurs ressortissants à la prudence en Europe pour les fêtes de fin d'annéeTerrorisme: les Etats-Unis invitent leurs ressortissants à la prudence en Europe pour les fêtes de fin d'année

Condamné à mortÉtats-Unis: ne trouvant pas la veine d'un condamné de 69 ans gravement malade, ils reportent son exécutionÉtats-Unis: ne trouvant pas la veine d'un condamné de 69 ans gravement malade, ils reportent son exécution

BombeEtats-Unis: un contrôleur aérien arrêté pour possession d'arme de destruction massiveEtats-Unis: un contrôleur aérien arrêté pour possession d'arme de destruction massive

Péninsule coréennePéninsule coréenne: Trump appelle Kim Jong-Un à ne jamais sous-estimer les États-UnisPéninsule coréenne: Trump appelle Kim Jong-Un à ne jamais sous-estimer les États-Unis

Top