30.01.2018, 07:22

Réseaux sociaux: Facebook va rendre plus visible les informations locales

chargement
Les critiques pleuvent depuis plus d'un an sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook, accusés d'avoir laissé pulluler la désinformation

réseaux sociaux Pour lutter contre la désinformation, le réseau social américain Facebook va désormais mettre en avant les informations locales sur le fil d'actualités de ses utilisateurs. Cela contribuerait à "créer une communauté", selon le patron du réseau social Mark Zuckerberg.

Le réseau social américain Facebook va rendre plus visibles les informations locales sur le fil d'actualités de ses utilisateurs pour lutter contre la désinformation. La mesure sera d'abord introduite aux Etats-Unis puis dans d'autres pays.

"Des informations locales contribuent à créer une communauté, sur Internet comme dans la vie", écrit le patron de Facebook Mark Zuckerberg sur sa page lundi, tentant ainsi une nouvelle fois de répondre aux critiques qui pleuvent sur le réseau.

 

>> À lire aussi: Réseaux sociaux: Facebook reconnaît que, mal utilisé, il peut représenter un danger pour la démocratie

 

Elles contribuent "à faire en sorte que le temps que nous passons sur Facebook est du temps de qualité", ajoute le jeune milliardaire. Il a déjà promis en début d'année une série de mesures pour limiter la diffusion de la désinformation et pour améliorer le contenu de ce qui circule sur le réseau revendiquant deux milliards d'utilisateurs.

 

 

D'autres mesures

Facebook a ainsi annoncé qu'il allait privilégier les publications des amis et proches des utilisateurs au détriment des sources plus institutionnelles (médias, marques...) puis qu'il allait demander aux usagers de l'aider à classer les sources d'information par degrés de "fiabilité", une initiative qui a suscité un certain scepticisme, certains estimant que cela pourrait se révéler contre-productif.

Les critiques pleuvent depuis plus d'un an sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook, accusés d'avoir laissé pulluler la désinformation - en particulier pendant la campagne présidentielle américaine de 2016 - d'être dangereux pour la démocratie ou encore d'entretenir une assuétude aux réseaux sociaux.

Le groupe communique désormais très fréquemment pour montrer son intention de réagir à ces critiques.

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 7 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 7 août

DrameAccident d’avion en Inde: au moins 17 morts et 15 blessés gravesAccident d’avion en Inde: au moins 17 morts et 15 blessés graves

InfluencesPrésidentielle américaine: la Chine souhaite que Donald Trump perde, la Russie vise Joe BidenPrésidentielle américaine: la Chine souhaite que Donald Trump perde, la Russie vise Joe Biden

Pékin souhaite que Trump perde

La Chine du président Xi Jinping souhaiterait que Donald Trump ne soit pas réélu lors de la présidentielle américaine...

  07.08.2020 21:57

ArgentExplosions à Beyrouth: la Suisse n’aidera pas les autorités libanaisesExplosions à Beyrouth: la Suisse n’aidera pas les autorités libanaises

InternetCoronavirus: l’encyclopédie en ligne Wikipédia face au défi d’une pandémieCoronavirus: l’encyclopédie en ligne Wikipédia face au défi d’une pandémie

Top