07.01.2019, 13:27

France: l'ex-boxeur "gilet jaune" qui avait frappé un policier s'est rendu

chargement
L'homme a été filmé en train de frapper violemment un policier au visage (illustration).

violences Les images le montrant en train d'asséner de violents coups de poing au visage d'un policier ont fait le tour du web. Recherché depuis, l'ex-boxeur "gilet jaune" s'est rendu lundi aux forces de l'ordre.

L'ex-boxeur soupçonné d'avoir agressé deux gendarmes samedi à Paris lors de "l'acte VIII" des "gilets jaunes", s'est présenté à la police lundi matin. Il a été placé en garde à vue, a indiqué Christophe Castaner sur Twitter.

 

 

"L'individu qui a violemment attaqué samedi des gendarmes mobiles sur la passerelle Senghor s'est présenté aux enquêteurs de la sûreté territoriale de Paris. Il a été immédiatement placé en garde à vue et devra répondre de ses actes devant la justice", a déclaré le ministre de l'Intérieur dans un tweet, une information également confirmée par le parquet de Paris.

 

 

Originaire de l'Essonne, cet homme était activement recherché par la police depuis les faits. Une perquisition avait visé son domicile à proximité de Massy, dimanche matin, selon une source policière. Absent lors de l'arrivée des fonctionnaires, un membre de sa famille avait indiqué qu'il se rendrait à la police lundi, a précisé une source proche du dossier.

 

Lundi, il a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour s’expliquer:

 

Samedi, lors d'une nouvelle manifestation des "gilets jaunes" dans la capitale, des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté sur la passerelle. Celle-ci relie les deux rives de la Seine au niveau du Jardin des Tuileries.

 

 

Buzz sur les réseaux

Sur des images largement diffusées sur les réseaux sociaux et sur les télévisions, on voit un gendarme à terre, entouré de manifestants. Le policier est frappé par l'un d'eux portant un manteau et un bonnet noir.

Ce gendarme s'est vu prescrire 15 jours d'incapacité totale de travail (ITT) et a porté plainte dimanche, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Sur une autre vidéo, on voit un homme portant également un manteau et un bonnet noir, attaquer tel un boxeur professionnel un gendarme derrière son bouclier. Ce dernier a eu 2 jours d'ITT et a également porté plainte.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CriseFrance: la crise des "gilets jaunes" coûte 0,1 point de croissance à l'économieFrance: la crise des "gilets jaunes" coûte 0,1 point de croissance à l'économie

CONTESTATIONFrance: 50'000 ''gilets jaunes'' descendent dans les rues des grandes villes pour la huitième foisFrance: 50'000 ''gilets jaunes'' descendent dans les rues des grandes villes pour la huitième fois

MobilisationBerne: cinquante «gilets jaunes» manifestent devant le Palais fédéralBerne: cinquante «gilets jaunes» manifestent devant le Palais fédéral

MobilisationFrance: faible affluence et quelques heurts aux rassemblements des «gilets jaunes»France: faible affluence et quelques heurts aux rassemblements des «gilets jaunes»

protestationsFrance: avec moins de 25'000 manifestants ce samedi, le mouvement des gilets jaunes s'essouffleFrance: avec moins de 25'000 manifestants ce samedi, le mouvement des gilets jaunes s'essouffle

Top