"Game over": le SMS du régime syrien aux rebelles

chargement

syrie Certains rebelles syriens ont reçu un SMS dont le contenu était "Game over" ce jeudi. Le message fait partie de la guerre psychologique amorcée par le régime de Bachar al-Assad.

  27.09.2012, 18:42
Le SMS annonce aussi que les jours des combattants étrangers sont comptés.

Les autorités syriennes ont envoyé jeudi sur les téléphones portables des habitants du pays un SMS intitulé "Game over" ("fin de partie") dans lequel l'Armée appelle les rebelles à déposer les armes, alors que le sort des Réfugiés syriens était évoqué à Genève.

Selon des habitants de Damas, seuls les abonnés à un forfait mobile ont reçu le message, et non les détenteurs de cartes prépayées.
 
Dans ce SMS, l'armée syrienne prévient également les insurgés que le compte à rebours de l'expulsion des combattants étrangers a commencé. Le message semble relever de la bataille psychologique menée par le régime du président Bachar el-Assad contre les rebelles mais il y a fort à parier qu'il n'aura aucun effet.
 
Des Syriens ont déclaré avoir commencé à recevoir ces messages jeudi, au lendemain du double attentat-suicide à la voiture piégée contre le centre de commandement militaire de Damas, revendiqué par l'Armée syrienne libre (ASL). Cette attaque a jeté une lumière crue sur la vulnérabilité croissante du régime face à une insurrection de plus en plus confiante et efficace.
 
Jeudi à Genève, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a lancé un appel révisé pour récolter 487,9 millions de dollars (371,8 millions d'euros) pour les réfugiés syriens. Selon le HCR, 2'000 à 3'000 réfugiés franchissent chaque jour la frontière vers les pays limitrophes de la Syrie, et leur nombre total pourrait dépasser les 700'000 à la fin de l'année.
 
Par ailleurs, huit Syriens soupçonnés d'être impliqués dans des violences dans un camp de réfugiés lundi en Jordanie ont été interpellés, ont annoncé jeudi les autorités jordaniennes, qui ont renforcé la sécurité dans ce camp situé à la frontière syrienne.
 
Un magistrat jordanien a précisé que les huit réfugiés ont été placés en détention et transférés devant un tribunal de la sécurité de l'Etat.
 
Selon les opposants syriens à Bachar el-Assad, plus de 305 personnes ont été tuées mercredi, ce qui en fait l'une des journées les plus meurtrières depuis le début du conflit. Né il y a 18 mois, le conflit a fait environ 30.000 morts, selon les militants.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Grande-Bretagne dédie 7,57 milliards de francs supplémentaires à la santéCoronavirus: la Grande-Bretagne dédie 7,57 milliards de francs supplémentaires à la santé

tensionCoup d'Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l'Internet coupéCoup d'Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l'Internet coupé

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

HistoireIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ansIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ans

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

Top