Brexit: Londres voudrait supprimer la libre circulation des travailleurs avec l'UE dès 2019

chargement

BREXIT Le quotidien britannique ''The Guardian'' croit savoir que le Royaume-Uni envisage de supprimer la libre circulation des travailleurs dès sa sortie du l'Union européenne (UE) actée, soit en 2019. Le gouvernement envisagerait l'introduction progressive d'un nouveau système.

 06.09.2017, 07:48
L'immigration devra non seulement bénéficier aux migrants mais aussi profiter aux résidents.

Le Royaume-Uni envisage de supprimer la libre circulation des travailleurs immédiatement après sa sortie de l'Union européenne (UE), en 2019, croit savoir ''The Guardian''. Londres mettra alors en place des mesures pour réduire le nombre d'immigrants de l'UE à faible niveau d'éducation.

Le quotidien britannique a publié mardi un document de travail gouvernemental qui, écrit-il, "signifie en gros que pour être considérée comme avantageuse pour l'ensemble du pays, l'immigration doit non seulement bénéficier aux migrants mais aussi profiter aux résidents".

Le gouvernement envisage l'introduction progressive d'un nouveau système qui supprimera pour la plupart des immigrés européens la possibilité de s'installer au Royaume-Uni et instaurera de nouvelles restrictions sur le regroupement familial.

Le document, ajoute le journal, n'a pas encore été validé par la première ministre conservatrice Theresa May et ses principaux ministres.

"Nous présenterons à l'automne nos premières propositions pour un nouveau système d'immigration qui reprend le contrôle des frontières du Royaume-Uni", a déclaré un porte-parole du 10, Downing Street.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BrexitBrexit: le Royaume-Uni continuera a honorer ses engagements économiques jusqu'en 2020Brexit: le Royaume-Uni continuera a honorer ses engagements économiques jusqu'en 2020

Brexit: le négociateur européen demande des clarifications à LondresBrexit: le négociateur européen demande des clarifications à Londres

réactionBrexit: easyJet anticipe d'éventuelles difficultés et crée une nouvelle compagnie basée en AutricheBrexit: easyJet anticipe d'éventuelles difficultés et crée une nouvelle compagnie basée en Autriche

Top