Genève: Pierre Maudet décide de surseoir au renvoi d'un requérant tchadien

chargement

REQUÉRANT D'ASILE Pour des raisons médicales, Pierre Maudet a suspendu le renvoi d'un requérant tchadien. L'homme a été blessé dans l'incendie du foyer des Tattes en novembre dernier. Il devait être renvoyé en Espagne.

Par ATS
  07.08.2015, 15:15
Pierre Maudet participera lundi à la conférence nationale sur l'asile.

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet a fait savoir lundi qu'il suspendait le renvoi d'un requérant d'asile tchadien blessé dans l'incendie du foyer des Tattes, à Vernier (GE), en novembre dernier. Le magistrat a précisé devant la presse qu'il avait pris cette décision pour des raisons médicales. Dans ce dossier, la marge de manoeuvre du canton est quasi inexistante, a poursuivi M.Maudet. Seules les conditions dans lesquelles le renvoi s'effectue sont du ressort de Genève, le reste relève de la compétence de la Confédération. Le conseiller d'Etat a estimé que la situation médicale du requérant a motivé sa décision.

Refus de repartir vers l'Espagne et mobilisation à gauche

La non-exécution du renvoi fait passer le requérant d'asile tchadien de 19 ans d'une procédure Dublin à une procédure nationale. Le jeune homme devait à l'origine être renvoyé en Espagne, pays où il a déposé sa première demande d'asile en Europe. Jeudi, le requérant avait refusé de monter dans un avion à destination de l'Espagne. Le cas d'Ayop a mobilisé les partis de gauche et les militants défendant les requérants d'asile. Ceux-ci se sont rassemblés chaque jour depuis la fin de la semaine passée pour demander aux autorités genevoises de ne pas renvoyer le jeune Tchadien. Même la Ville de Genève est intervenue en faveur du requérant. 

Blessé dans l'incendie de Tattes

Les opposants au renvoi ont notamment évoqué les problèmes de Santé rencontrés par Ayop, qui justifient à leurs yeux de surseoir à son renvoi. En novembre, le jeune homme avait sauté du troisième étage du foyer des Tattes pour échapper à l'incendie qui s'était déclaré dans le bâtiment. Il s'était blessé à la tête. L'incendie du centre des Tattes avait fait un mort et une quarantaine de blessés, dont onze graves. La justice genevoise a ouvert une enquête sur ce drame. Une pétition contre l'expulsion des victimes de l'incendie a par ailleurs été déposée au Grand Conseil munie de plus de 2200 signatures.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

BanqueCredit Suisse: prêts suspects au MozambiqueCredit Suisse: prêts suspects au Mozambique

ArchéologieIsraël: découverte d’une épée d’un Croisé vieille de 900 ansIsraël: découverte d’une épée d’un Croisé vieille de 900 ans

InsoliteLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgéesLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgées

catastropheInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 mortsInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 morts

Inondations meurtrières en Inde

De très fortes pluies ont provoqué la mort d’au moins 41 personnes en Inde, après un bilan revu à la hausse ce mardi....

  19.10.2021 17:41

Top