07.08.2015, 14:56

Génocide au Cambodge: reprise du procès de deux des plus hauts dirigeants khmers rouges

chargement
Nuon Chea, l'idéologue du régime khmer rouge, âgé de 88 ans, suit la procédure depuis une cellule de détention provisoire.

justice Le deuxième procès contre les deux plus hauts dirigeants khmers rouges encore vivants a repris jeudi. Les deux accusés ont déjà été condamnés à la prison à vie en août pour crimes contre l'humanité par le tribunal de Phnom Penh.

Le tribunal de Phnom Penh parrainé par l'ONU a repris jeudi le procès des deux plus hauts dirigeants khmers rouges encore vivants. Ils doivent répondre des accusations de "génocide" commis entre 1975 et 1979.

Après des semaines de boycott de la défense de Nuon Chea, l'idéologue du régime khmer rouge, âgé de 88 ans, et du chef de l'Etat de l'ex-"Kampuchéa démocratique" Khieu Samphan, 83 ans, les avocats ont assisté à l'audience de jeudi.

Pour des raisons de Santé Nuon Chea suit la procédure depuis une cellule de détention provisoire, tandis que Khieu Samphan était assis devant le tribunal aux côtés de ses avocats. Les deux hommes nient toutes les accusations. Les avocats de Khieu Samphan ont accusé le tribunal de faire pression sur la défense après la nomination d'un avocat de secours par le tribunal.

"J'ai le droit à un procès équitable par un tribunal impartial avec l'avocat de mon choix", a déclaré Khieu Samphan aux juges. Il a ajouté qu'il exercerait son "droit au silence" pendant toute la procédure.

Génocide des Vietnamiens et des Chams

Ce deuxième procès est consacré au génocide des Vietnamiens et de la minorité musulmane des Chams, aux mariages forcés et aux viols commis dans ce cadre, ainsi qu'aux crimes perpétrés dans plusieurs camps de travail et prisons, dont le centre S-21, à Phnom Penh. Les deux dirigeants ont déjà été condamnés à la prison à vie en août pour crimes contre l'humanité par le tribunal de Phnom Penh.

Après cette première condamnation contre des hauts dirigeants du régime khmer rouge, un deuxième procès s'est ouvert en parallèle en juillet. La procédure a été découpée en plusieurs procès séparés afin d'aller plus vite, de crainte que les accusés ne meurent avant tout verdict.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 30 mars

Bande à partCoronavirus: pas de restriction de liberté en Suède qui mise sur la responsabilitéCoronavirus: pas de restriction de liberté en Suède qui mise sur la responsabilité

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, l'Islande n'a pas dépisté toute sa populationCoronavirus – Fake news: non, l'Islande n'a pas dépisté toute sa population

Vie privéeL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertirL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertir

PandémieAllemagne: indignation contre Adidas et H&M qui cessent de payer leurs loyersAllemagne: indignation contre Adidas et H&M qui cessent de payer leurs loyers

Top