Grèce: des moines se defendent au cocktail molotov

chargement

religion Les moines de la communauté schismatique d'Esphigmenou, en Grèce, ont jeté des engins incendiaires sur les représentants de la justice venus les expulsés.

  29.07.2013, 18:18
Le Mont-Athos compte de nombreux monatsère sur ses flancs. Ici, le monastère Gregoryou.

Des incidents ont opposé lundi une dizaine de moines dissidents du Mont-Athos, sous le coup depuis plusieurs années d'un ordre d'expulsion du haut-lieu de l'Orthodoxie, et une délégation venue leur signifier leur départ. Celle-ci a selon la police été chassée à coups de cocktails molotov.

Selon une source policière locale, ces moines du monastère décrété schismatique d'Esphigmenou, retranchés dans une dépendance de leur communauté, à Karyès, ont jeté des engins incendiaires sur le représentant de justice qui s'est présenté dans la matinée accompagné d'un petit groupe de personnes.

Les irréductibles affirment pour leur part avoir fait face à un assaut des visiteurs qui ont cherché à enfoncer la porte du bâtiment au moyen d'un mini-bulldozer.

"C'est sans doute la première fois qu'il est fait usage d'engins incendiaires sur le Mont-Athos, c'est une affaire qui relève maintenant de la justice", a réagi Aristos Karmiroglou, le gouverneur de Mont-Athos, république monastique semi-autonome située au nord-est de la Grèce.

Ces incidents s'inscrivent dans le conflit opposant depuis plusieurs années la direction du Mont-Athos et les moines d'Esphigmenou, rebelles à leur hiérarchie par traditionalisme et radicalisme anti-papiste. Des affrontements, au cours desquels des moines ont été blessés, se sont déjà produit à plusieurs reprises.

Retranchés dans leur monastère, où flotte un drapeau noir "L'orthodoxie ou la mort", les dissidents sont censés laisser la place à la nouvelle communauté monastique d'Esphigmenou, légaliste, créée il y plusieurs années déjà par les dirigeants de la "Montagne sacrée".

Dirigé par l'archimandrite Méthodios, le monastère d'Esphigmenou est passé dans la dissidence il y a 40 ans, lors des premières ouvertures du patriarcat oecuménique en direction de l'Eglise de Rome, un sacrilège pour ses membres.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

BanqueCredit Suisse: prêts suspects au MozambiqueCredit Suisse: prêts suspects au Mozambique

ArchéologieIsraël: découverte d’une épée d’un Croisé vieille de 900 ansIsraël: découverte d’une épée d’un Croisé vieille de 900 ans

InsoliteLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgéesLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgées

catastropheInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 mortsInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 morts

Inondations meurtrières en Inde

De très fortes pluies ont provoqué la mort d’au moins 41 personnes en Inde, après un bilan revu à la hausse ce mardi....

  19.10.2021 17:41

Top