26.10.2015, 07:16

Guatemala: Jimmy Morales, un humoriste, élu à la présidence.

chargement
Près d'un électeur sur quatre a choisi le comique Jimmy Morales.

insolite C'est une histoire à la Coluche, mais Jimmy Morales est allé au bout du concept. Cet humoriste de 46 ans, qui n'avait jamais fait de politique auparavant, a été élu à une très large majorité à la présidence du Guatemala.

Un humoriste sans expérience du pouvoir, Jimmy Morales, était donné dimanche soir largement en tête du second tour de l'élection présidentielle au Guatemala. Il raflerait 74,21% des voix, selon des résultats officiels portant sur 28,6% des suffrages exprimés.

Il devance largement l'ancienne première dame du pays, Sandra Torres, 60 ans, candidate du centre gauche, qui est, elle, créditée d'environ 26,5% des voix.

Comédien et animateur de télévision sans aucune expérience politique, Jimmy Morales, 46 ans, avait été la grande surprise du premier tour le 6 septembre, dans un climat d'exaspération populaire face à la corruption et à la classe politique traditionnelle.

Il y a quelques mois, Jimmy Morales était presque un inconnu dans les enquêtes d'opinion, mais une affaire de corruption qui touche le pays a contribué à sa popularité. Jouant sur son statut d'outsider et promettant de nommer un gouvernement "propre", Jimmy Morales a grimpé dans les intentions de vote.

Dans le calme

"Ce moment est historique. Le Guatemala a donné une leçon au monde. Nous devons maintenir notre engagement" à lutter contre la corruption, avait déclaré le comédien, candidat du parti de droite FCN-Nacion, après avoir déposé son bulletin.

Le vote s'est déroulé dans le calme, dans un pays qui est l'un des plus violents au monde. Mais l'affluence a semblé faible, contrastant avec les longues files d'attente du premier tour, le 6 septembre, qui avait été marqué par un record de participation (71%).

Il s'agissait alors du point d'orgue de plusieurs mois de mobilisation historique contre la corruption, pour dénoncer le vaste réseau de fraude découvert au sein des douanes, qui aurait détourné 3,8 millions de dollars entre mai 2014 et avril 2015, dans ce pays où 53,7% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

élections présidentiellesUn Guatemala excédé par la corruption élit son nouveau présidentUn Guatemala excédé par la corruption élit son nouveau président

catastropheGuatemala: le bilan du glissement de terrain passe à 208 morts et 150 disparusGuatemala: le bilan du glissement de terrain passe à 208 morts et 150 disparus

Guatemala: nouveau bilan à 208 morts

Le glissement de terrain qui a englouti la semaine dernière une partie d'un village près de la capitale du Guatemala a...

  08.10.2015 16:11

Top