01.09.2019, 18:55

Histoire: l’Allemagne demande pardon à la Pologne 80 ans après l’invasion nazie

chargement
80 ans après le déclenchement de la guerre, le président allemand Frank-Walter Steinmeier demande pardon aux Polonais.

Histoire 80 ans après l’invasion nazie, l’Allemagne a demandé pardon aux Polonais. «Nous n’oublierons pas. Nous voulons nous souvenir et nous nous souviendrons», a déclaré Frank-Walter Steinmeier, le président allemand.

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a demandé pardon dimanche aux victimes polonaises de l’agression nazie d’il y a 80 ans. Son homologue polonais Andrzej Duda a pour sa part saisi l’occasion pour accuser la Russie de «tendances impérialistes».

M. Steinmeier a reconnu une nouvelle fois la responsabilité allemande pour la Seconde Guerre mondiale. D’abord lors d’une cérémonie à Wielun, à 06h40 du matin, exactement à l’heure de l’explosion des premières bombes tombées en 1939 sur cette petite ville polonaise, et ensuite lors d’une cérémonie internationale à Varsovie.

«Je m’incline devant les victimes de l’attaque de Wielun. Je m’incline devant les victimes polonaises de la tyrannie allemande. Et je demande pardon», a déclaré en allemand et en polonais M. Steinmeier, en présence notamment de son homologue polonais.

La Pologne a été durement touchée par les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, perdant six millions de citoyens, dont trois millions de Juifs. Le conflit a fait au total entre 40 et 60 millions de morts à travers le monde.

 

 

«Nous n’oublierons pas»

«Ce sont les Allemands qui ont commis un crime contre l’humanité en Pologne. Quiconque prétend que c’est fini, que le règne de terreur des national-socialistes sur l’Europe est un événement marginal dans l’histoire allemande se juge lui-même», a souligné M. Steinmeier.

Le chef de l’Etat a semblé faire ainsi référence à l’extrême droite allemande, dont le co-président Alexander Gauland avait estimé que les années du Troisième Reich n’ont été qu’une «fiente d’oiseau» dans un millénaire allemand glorieux.

"Nous n’oublierons pas. Nous voulons nous souvenir et nous nous souviendrons", a insisté M. Steinmeier. De son côté, le président polonais Andrzej Duda a dénoncé "un acte de barbarie" et "un crime de guerre" qui a ouvert la Seconde Guerre mondiale" à Wielun le 1er septembre 1939. M. Duda a remercié M. Steinmeier pour sa présence à Wielun. "Je suis convaincu que cette cérémonie passera dans l’histoire de l’amitié polono-allemande", a-t-il dit.

Réparations de guerre

Le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki et le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans ont participé à la commémoration du combat désespéré livré par la garnison polonaise de Westerplatte, à Gdansk, bombardée par un navire allemand.

L’Allemagne est aujourd’hui alliée de la Pologne au sein de l’OTAN et de l’UE, et son premier partenaire économique. Mais, aux yeux du gouvernement conservateur nationaliste de Varsovie, la question des réparations de guerre n’est pas réglée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

histoireAllemagne nazie: Brunhilde Pomsel, la secrétaire de Goebbels, est morte à l'âge de 106 ansAllemagne nazie: Brunhilde Pomsel, la secrétaire de Goebbels, est morte à l'âge de 106 ans

histoireAllemagne: le procès de l'un des derniers gardiens de camps nazis abandonné pour raisons de santéAllemagne: le procès de l'un des derniers gardiens de camps nazis abandonné pour raisons de santé

mémoireLa Pologne publie les noms de 10000 personnes ayant travaillé dans le camp nazi d'Auschwitz-BirkenauLa Pologne publie les noms de 10000 personnes ayant travaillé dans le camp nazi d'Auschwitz-Birkenau

La Pologne publie 10000 noms de SS

Les noms de près de 10000 personnes, SS et gardiens, ayant travaillé dans le camp de concentration nazi...

  30.01.2017 14:34

JusticeAllemagne: la «mamie nazie» de 89 ans interpelléeAllemagne: la «mamie nazie» de 89 ans interpellée

Top