15.11.2019, 00:01
Lecture: 4min

Hongkong paralysé par la contestation

Premium
chargement
Les jeunes ont, notamment, tenté de repousser les assauts des forces de l’ordre grâce à des catapultes improvisées.
Par par Sébastien Falletti, Pékin

ASIE La mort d’un manifestant et le tir qui en a blessé un autre, ces derniers jours, ont accru la colère de la jeunesse.

Des arcs, des flèches et des catapultes. Retranchés dans leur campus comme dans un château fort, les étudiants de Hongkong défient la police antiémeute avec des armes médiévales et préparent les combats du futur. Derrière des barricades de fortune, les insurgés font sauter les pavés à coups de marteau-piqueur, confectionnent des cocktails Molotov ou des javelots enflammés pour repousser...

À lire aussi...

Carnet noirFrance: l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19France: l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

JusticeUn ancien chef rebelle jugé pour crimes de guerre au Tribunal pénal fédéral, une premièreUn ancien chef rebelle jugé pour crimes de guerre au Tribunal pénal fédéral, une première

live
directCoronavirus: plus de 2730 nouveaux décès en 24h  et nombre record d'hospitalisations aux Etats-UnisCoronavirus: plus de 2730 nouveaux décès en 24h  et nombre record d'hospitalisations aux Etats-Unis

Carnet noirFrance: l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mortFrance: l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 2 décembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 2 décembre

Top