Il mène chaque jour sa fillette dans sa future tombe

chargement

triste Tous les jours, Zhang Li-yong emmène sa petite fille atteinte d'une maladie incurable dans sa future tombe, comme pour apprivoiser la mort inéluctable.

  28.06.2017, 22:19
Zhang (à gauche) a déclaré qu'il voulait que sa fille se familiarise avec son futur lieu de sépulture afin qu'elle ne se sente pas effrayée quand le moment sera venu...

Zhang Li-yong et son épouse sont des parents désespérés. Leur petite fille de 2 ans Zhang Xinlei est atteinte d'une maladie incurable. Pour tenter de la soigner, ce couple de paysans chinois a dépensé tout son argent. Mais le verdict est sans appel: Zhang Xinlei est condamnée. Cette histoire, relatée par le DailyMail, devient extraodinaire lorsque l'on apprend ce que le papa de la petite a fait après avoir appris la terrible nouvelle. 

Dans un dernier geste envers sa fille, Zhang Li-yong a creusé la tombe qui accueillera bientôt le corps de la petite malade. En attendant l'instant inéluctable, le père amène chaque jour son enfant sur les lieux de sa dernière demeure et y joue avec elle. Comme pour exorciser l'horreur de la situation et apprivoiser la mort. 

 

 

"Il n'y a plus aucun traitement qui pourrait la soigner", explique le papa dans une vidéo postée par Pear Video. "La seule chose que je peux désormais faire, c'est de jouer avec elle dans cet endroit. C'est là qu'elle va reposer en paix. Tout ce que je peux donc faire, c'est de l'y accompagner tous les jours", rapporte le site belge 7sur7.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

justiceLa fin du maintien en vie d'un bébé gravement malade a été autorisée au Royaume-UniLa fin du maintien en vie d'un bébé gravement malade a été autorisée au Royaume-Uni

Top