Immeuble effondré au Bangladesh: le propriétaire arrêté

chargement

Bangladesh Le propriétaire de l'immeuble du Bangladesh qui s'est effondré mercredi a été interpellé dimanche. Il tentait de trouver refuge en Inde.

  28.04.2013, 17:17
La police a ouvert contre deux propriétaires d'ateliers une procédure pour "décès due à la négligence".

Mohammed Sohel Rana, le propriétaire de l'immeuble qui s'est effondré, a été interpellé par le bataillon d'action rapide, unité d'élite de la police, dans la ville frontalière de Benapole. Il tentait de trouver refuge en Inde. Il a ramené à Dacca par hélicoptère.

Selon un bilan toujours provisoire, 376 personnes ont été retrouvées mortes.

2500 personnes sauvées

Depuis la catastrophe, environ 2500 personnes ont pu être sauvées des ruines de cet immeuble du faubourg de Savar, à une trentaine de kilomètres de Dacca, la capitale. Quatre personnes ont été sorties vivantes des décombres dimanche matin et les sauveteurs ont engagé une course contre la montre pour libérer d'autres survivants piégés sous les gravats.

"Les chances de trouver des personnes vivantes diminuent, nous devons donc multiplier nos efforts", explique le général Chowdhury Hassan Sohrawardi, coordinateur des secours. Plus de 1200 personnes ont en outre été blessées.

Des arrestations samedi déjà

Selon les autorités, l'immeuble avait été bâti sur un sol instable et sans les autorisations nécessaires. Plus de 3000 ouvriers, majoritairement des femmes, y ont été envoyés mercredi matin malgré les avertissements concernant la fragilité du bâtiment.

Quatre personnes, deux ingénieurs et deux dirigeants d'un atelier logé dans le Rana Plaza, ont été arrêtées samedi. Selon la presse locale, la mère du propriétaire, qui, elle n'a pas été interpellée par la police, est décédée samedi soir d'une crise cardiaque.

La colère contre la négligence qui a conduit au drame a provoqué de violentes manifestations depuis mercredi dans le pays. La police a eu recours aux gaz lacrymogènes, aux balles en caoutchouc et aux canons à eau pour disperser les manifestants qui ont incendié des véhicules. Dimanche toutefois, les rues de Dacca étaient calmes.

Grève nationale le 2 mai

L'opposition appelle à une grève nationale le 2 mai pour protester contre cet accident industriel particulièrement meurtrier, le troisième en cinq mois. Une alliance de partis de gauche appartenant à la coalition au pouvoir s'est jointe à l'appel.

Vendredi, des ouvriers ont attaqué des usines, renversé des véhicules, brûlé des pneus sur la route et essayé de mettre le feu à des échoppes le long du parcours de la manifestation de masse.

L'effondrement du Rana Plaza est le troisième gros accident industriel survenu en cinq mois au Bangladesh, deuxième exportateur textile mondial derrière la Chine. En novembre, un incendie chez Tazreen Fashion dans la banlieue de Dacca avait fait 112 morts. Le secteur emploie 3,6 millions de personnes, pour la plupart des femmes, dont certaines gagnent l'équivalent de 30 euros par mois.

Depuis la catastrophe, l'Association des fabricants et exportateurs de vêtements du Bangladesh (BGMEA), a demandé aux propriétaires d'ateliers de présenter les plans de leurs immeubles d'ici juillet dans une optique d'amélioration de la sécurité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 19 octobre

BanqueCredit Suisse: prêts suspects au MozambiqueCredit Suisse: prêts suspects au Mozambique

ArchéologieIsraël: découverte d’une épée d’un Croisé vieille de 900 ansIsraël: découverte d’une épée d’un Croisé vieille de 900 ans

InsoliteLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgéesLa reine d’Angleterre Elizabeth II, jeune dans sa tête, refuse un prix pour personnes âgées

catastropheInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 mortsInondations et glissements de terrain en Inde: le bilan s'alourdit à plus de 40 morts

Inondations meurtrières en Inde

De très fortes pluies ont provoqué la mort d’au moins 41 personnes en Inde, après un bilan revu à la hausse ce mardi....

  19.10.2021 17:41

Top