07.08.2015, 15:09

Inde: deuxième lynchage d'un homme accusé d'agression par des femmes

chargement
La question du viol en Inde est sensible depuis le viol en réunion et le meurtre fin 2012 d'une étudiante à New Dehli, événement qui avait suscité une émotion dans le monde entier.

Agressions sexuelles Deux hommes accusés d'agressions sexuelles ont été lynchés par la foule jeudi et vendredi en Inde.

Une foule en colère a battu à mort vendredi un homme accusé d'agression par des jeunes femmes à Varanasi, dans le nord de l'Inde, a annoncé la police. La veille, un individu soupçonné de viol avait déjà été lynché dans le nord-est du pays.

La foule "s'est rassemblée après que des jeunes femmes se furent plaintes à leurs familles d'avoir été agressées (...) par quelques hommes de la région" lors d'un festival hindou vendredi, a déclaré un responsable de la police de Varanasi, Anik Kumar.

L'homme tué, la cinquantaine, faisait partie des hommes accusés par les jeunes femmes. Il a été frappé avec des bâtons, a précisé le responsable. Trois personnes ont été arrêtées.

Couvre-feu à Dimapur

A Dimapur, dans l'Etat du Nagaland (nord-est), la situation était "très tendue" vendredi, selon le chef de la police, Meran Jamir. Le couvre-feu a été décrété et des centaines de policiers anti-émeutes patrouillaient dans les rues après le lynchage du premier homme.

L'homme, accusé d'avoir violé une femme à plusieurs reprises, a été extirpé jeudi d'une prison, battu à mort et pendu, d'après la presse locale. "Un jeune homme de 25 ans, suspecté de faire partie de la foule en colère, a été blessé par les balles de la police. Il est ensuite décédé de ses blessures à l'hôpital", a déclaré M. Jamir.

"Le couvre-feu restera appliqué jusqu'à ce que la situation s'améliore. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter l'escalade", a de sonc ôté déclaré le chef du gouvernement de l'Etat du Nagaland, T. R .Zeliang.

Le suspect lynché était un immigré du Bangladesh et les commerces bangladais de la ville ont subi une série d'attaques depuis jeudi, selon la police. Les groupes tribaux du Nagaland accusent régulièrement les immigrants musulmans bangladais de s'installer illégalement sur leurs terres et de les priver de leurs ressources.

La question du viol en Inde est sensible depuis le viol en réunion et le meurtre fin 2012 d'une étudiante à New Dehli, événement qui avait suscité une émotion dans le monde entier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TragédieRDC: au moins 21 morts dans un nouveau massacre du groupe armé ADFRDC: au moins 21 morts dans un nouveau massacre du groupe armé ADF

DrameFrance: quatre hommes en garde à vue dans l’enquête de l’attaque de NiceFrance: quatre hommes en garde à vue dans l’enquête de l’attaque de Nice

TensionsFrance: Macron dénonce des "manipulations" de ses propos sur les caricaturesFrance: Macron dénonce des "manipulations" de ses propos sur les caricatures

franceUn prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon, l’auteur en fuiteUn prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon, l’auteur en fuite

AccrocsCôte d'Ivoire: l’élection présidentielle émaillée d’incidents malgré l’appel au calmeCôte d'Ivoire: l’élection présidentielle émaillée d’incidents malgré l’appel au calme

Top