Italie: Amanda Knox définitivement acquittée pour le meurtre d'une étudiante britannique

chargement

Justice La justice italienne a mis fin vendredi a une saga judiciaire débutée en 2007. Amanda Knox et son ex-petit ami Raffaele Sollecito ont été définitivement acquittés du meurtre d'une étudiante britannique.

  07.08.2015, 15:14
Agés de 20 et 24 ans au moment des faits, Amanda Knox et Raffaele Sollecito ont été définitivement acquittés par la justice italienne.

La justice italienne a définitivement acquitté Amanda Knox et son ex-petit ami Raffaele Sollecito du meurtre d'une étudiante britannique, mettant fin à une saga judiciaire de plus de huit ans. L'accusée a déclaré être soulagée, alors que la mère de la victime est "très choquée".

Les juges de la cour de cassation, la plus haute instance judiciaire italienne, ont estimé que les deux anciens amants n'avaient pas commis ce crime, pourtant reconnu par une cour d'appel qui les avait lourdement condamnés à des peines de prison en janvier 2014.

Cette décision spectaculaire après un procès en première instance, deux procès en appel et une première décision de la cour de cassation, a été accueillie avec soulagement et même par des cris de joie par les avocats des deux accusés.

Knox absente du procès

Amanda Knox s'est pour sa part déclarée "extrêmement soulagée", ajoutant que se "savoir innocente" lui "avait donné de la force". Aujourd'hui âgée de 27 ans, l'Américaine est retournée à Seattle aux Etats-Unis après la relaxe en 2011. Elle n'était pas présente aux audiences suivantes, dont celle de la cour de cassation vendredi.

L'avocate de Raffaele Sollecito a elle littéralement bondi de sa chaise à l'énoncé du verdict, tombant dans les bras de son collègue, avant d'appeler son client au téléphone. "Il est chez lui avec son père et il est très heureux", a-t-elle ensuite indiqué devant quelques journalistes.

Du côté de la famille de la victime, l'ambiance était beaucoup plus sombre. Sa mère s'est dit "surprise" et "très choquée" par le verdict final d'acquittement. Elle a relevé que cette décision était "étrange" étant donné que les deux accusés avaient été condamnés par deux fois pour le meurtre de l'étudiante britannique.

47 coups de couteau

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007, Meredith Kercher, une étudiante britannique de 21 ans, a été retrouvée morte dans l'appartement qu'elle partageait avec Amanda Knox à Pérouse. L'autopsie a révélé qu'elle avait été violée et tuée de 47 coups de couteau.

Un Ivoirien, dont l'ADN a été retrouvé sur le corps de la victime, a été condamné à 16 ans de prison pour avoir participé au meurtre, la justice estimant qu'il n'avait pas pu agir seul.

Agés de 20 et 24 ans au moment des faits, Amanda Knox et Raffaele Sollecito ont été lourdement condamnés en décembre 2009, avant d'être acquittés en appel en 2011.

Mais la cour de cassation a renvoyé l'affaire devant une Autre cour d'appel, qui a estimé en janvier 2014 que le couple avait tué Meredith Kercher après une dispute ayant dégénéré. Elle avait condamné les deux ex-amants respectivement à 28 et 25 ans de prison.

Confession écrite

Aux Etats-Unis, le visage d'ange d'Amanda Knox et les manquements des enquêteurs - qui ont par exemple utilisé des gants sales pour collecter les indices - ont depuis longtemps convaincu l'opinion publique que l'affaire aurait dû être abandonnée.

Dans sa décision, la cour d'appel s'était appuyée sur le fait que les ADN d'Amanda Knox, de Raffaele Sollecito et de l'Ivoirien avaient été retrouvés sur la scène du crime. Mais l'ADN de Raffaele Sollecito n'apparaît que sur une bretelle de soutien-gorge que la défense dit contaminée par les enquêteurs, et celui d'Amanda Knox a été retrouvé dans la salle de bains, mais pas dans la chambre où Meredith Kercher est morte.

Les avocats dénonçaient aussi l'importance accordée par la cour d'appel à une confession écrite pendant son interrogatoire dans laquelle Amanda Knox a reconnu qu'elle était dans la maison au moment du meurtre. Les avocats de la jeune femme rappellent qu'elle s'est rapidement rétractée, assurant avoir écrit sous la contrainte.

Pendant des années, les deux anciens amants ont affirmé avoir passé la nuit fatale chez Raffaele Sollecito. Depuis 2014, le jeune homme affirme cependant que la marijuana fumée ce soir-là l'empêche de garantir que l'Américaine soit restée tout le temps avec lui.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobre

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top