Italie: le Colisée s'affaisse de 40 cm

chargement

rome Un pan du Colisée s'est affaissé de 40 cm, selon une étude récente. La directrice du site affirme que ce phénomène ne constitue pas une source d'inquiétude.

  31.07.2012, 07:01
Le mauvais état du Colisée fait régulièrement la Une de la presse italienne.

Un pan du Colisée s'est affaissé de 40 cm, selon une étude récente. Mais cela ne constitue pas une source d'inquiétude pour la survie d'un des monuments romains les plus visités d'Italie, a affirmé la directrice du site.

Certains médias italiens ont annoncé cet affaissement en l'attribuant à la circulation automobile, comparant même le phénomène avec celui de la célèbre tour penchée de Pise. Ce qu'a démenti la directrice du site, selon laquelle l'affaissement s'est peut-être produit il y a plusieurs siècles.

"Il ne s'agit pas d'une source d'inquiétude pour nous. Il s'agit seulement d'une caractéristique du monument enregistrée récemment et qui sera surveillée pour savoir si cet affaissement évolue avec le temps", a affirmé Rossella Rea.

Ce phénomène "peut être dû à différents facteurs : imperfections lors de la construction, même si 40 cm semblent beaucoup, ou bien alors des problèmes au niveau des fondations qui pourraient être survenus au Vème siècle, comme cela a été le cas pour d'autres monuments", a-t-elle expliqué.

L'hypothèse attribuant cet affaissement à la circulation automobile autour du monument "n'est absolument pas vraie, puisque cette portion du monument n'est justement pas exposée à la circulation", a estimé Mme Rea.

Critiques récurrentes

Le mauvais état du Colisée fait régulièrement la Une de la presse italienne. En janvier, la chute de petits fragments de tuf avait relancé les demandes pour une reprise plus rapide des travaux de restauration du monument.

Un grand plan de rénovation, financé à hauteur de 25 millions d'euros par le fabricant italien de chaussures et sacs Tod's, devrait s'étaler sur trois ans environ. Les travaux, qui devaient à l'origine commencer en mars, n'ont toujours pas débuté.

Mme Rea a tenu à souligner que son administration n'avait jamais avancé de date pour le lancement du chantier, alors que le maire de Rome Gianni Alemanno les avait promis pour le 31 juillet.

"Si tout devait se dérouler comme prévu, nous pourrons commencer en décembre, mais si un recours était présenté...", a dit Mme Rea, reconnaissant que la gestion de ce chantier "n'était pas facile".

Six millions de visiteurs par an

Au terme des travaux, les zones visitables du Colisée augmenteront de 25%. Actuellement, la façade du Colisée, abîmée par les intempéries et noircie par la pollution automobile, offre un triste spectacle. En mai 2010 déjà, des morceaux s'étaient détachés des parois.

Le nombre de visiteurs au Colisée, plus grand amphithéâtre jamais construit sous l'Empire romain (188 mètres sur 156, pour une hauteur de 48,50 mètres), est passé en une dizaine d'années d'un million par an à environ six millions.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Grande-Bretagne dédie 7,57 milliards de francs supplémentaires à la santéCoronavirus: la Grande-Bretagne dédie 7,57 milliards de francs supplémentaires à la santé

tensionCoup d'Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l'Internet coupéCoup d'Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l'Internet coupé

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

HistoireIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ansIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ans

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

Top