Italie: le nouveau gouvernement a prêté serment dimanche

chargement

Italie Après deux mois d'impasse, l'Italie a depuis samedi un nouveau gouvernement, né d'une coalition gauche-droite totalement inédite dans la péninsule. Les 21 ministres, dont sept femmes, ont prêté serment dimanche à 11h30 au palais du Quirinal à Rome.

  28.04.2013, 16:19
Les 21 ministres, dont sept femmes, ont prêté serment dimanche à 11h30 au palais du Quirinal à Rome.

Une ex-championne de kayak aux Sports, une médecin congolaise à l'Intégration, une ex-rectrice de l'Ecole normale à l'Education nationale: les nouvelles têtes de l'"équipe Letta" en Italie ont été choisies pour leur appartenance à la société civile et sans doute aussi à la poussée du mouvement anti-partis de Beppe Grillo.

Le gouvernement qui a prêté serment dimanche surprend non seulement parce qu'il s'agit d'une alliance inédite entre gauche et droite avec neuf ministres de gauche, cinq de droite, trois centristes, mais aussi par les professions et catégories représentées.

Légende sportive

Il en est ainsi de la championne de kayak d'origine allemande Josefa Idem, 48 ans, une légende du sport mondial pour ses 38 médailles et sa longévité avec sa participation à huit Olympiades (de 1984 à 2008).

Mariée à son entraîneur italien et mère de deux enfants, elle a été conseillère municipale aux sports à Ravenne pour la gauche, puis responsable des sports pour le PD (Parti démocrate, principale force de gauche) d'Emilie Romagne (nord-est) et a été élue sénatrice PD aux dernières législatives. La devise de la nouvelle ministre du Sport, de la parité hommes-femmes et de la Jeunesse: "le sport construit une société meilleure".

Un travail au CERN à Genève

Une autre personnalité saillante est la nouvelle ministre de l'Education nationale, de l'Université et de la recherche, Maria Chiara Carrozza, ancienne rectrice de la prestigieuse Ecole normale Sant'Anna de Pise. Cette spécialiste en biorobotique de 47 ans a vécu au Japon où elle a contracté le goût pour les sushis, et a travaillé au Cern de Genève ainsi qu'à l'agence spatiale européenne.

Le nom de cette passionnée de recherche et d'enseignement, appréciée de ses étudiants, a été suggéré à Enrico Letta par le chef démissionnaire du PD, Pier Luigi Bersani. "Je suis exigeante avec moi-même et les autres mais je sais aussi être compréhensive et retrouver les moments de sérénité", a-t-elle dit.

Première ministre de couleur

Le choix de Cecile Kyenge, originaire du Congo et première ministre de couleur de l'histoire italienne, pour le ministère de l'Intégration, a aussi défrayé la chronique. Cette ophtalmologue de 49 ans arrivée en 1983 de République démocratique du Congo et entrée en politique avec la gauche en 2004 en Emilie Romagne, est très engagée dans les campagnes pour les droits des immigrés.

Elle veut changer la législation italienne basée sur le droit du sang. "Un enfant, fils d'immigrés, qui est né ici et qui se forme ici doit être un citoyen italien", explique-t-elle.

Surprise au Travail

La nomination au ministère du Travail du patron de l'Institut des statistiques Istat Enrico Giovannini, 56 ans, a également surpris mais plutôt agréablement car cet homme de chiffres est connu pour son attention pour les catégories vulnérables: les jeunes chômeurs, les précaires et la nouvelle classe des employés de call center.

Pour la cohésion territoriale dans un pays très divisé entre Nord riche et industrialisé et Sud appauvri, M. Letta a choisi là aussi un expert reconnu, le professeur de sociologie économique, Carlo Trigilia, 62 ans, originaire de Sicile.

Enfin, pour que le gouvernement soit davantage à l'écoute des citoyens, deux maires de villes moyennes ont hérité de ministères importants.

Graziano Delrio, 53 ans, nommé ministre des Affaires régionales, un médecin catholique du PD maire de Reggio Emilia, père de neuf enfants et Flavio Zanonato, 62 ans, nouveau ministre du Développement économique, lui aussi venu du PD mais qui s'est fait connaître par des actions d'éclat. Quand il était maire de Padoue, il avait fait ériger en 2006 un mur anti-trafic de drogue pour protéger une zone résidentielle.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

CriminalitéGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mortGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mort

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en questionAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobre

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécuritéAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécurité

Top