28.05.2018, 00:01

L’AfD et ses détracteurs dans la rue

Premium
chargement

BERLIN Des milliers de manifestants ont défilé hier.L’extrême droite d’un côté, ses détracteurs de l’autre. Berlin a connu un dimanche de tensions. Des milliers de manifestants des deux camps se sont mobilisés pour un face-à-face, sous l’œil de la police, présente en nombre, pour prévenir des heurts.Toute l’après-midi, en plein centre-ville, plus de cinq mille manifestants de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), ont marché, drapeaux allemands à la main, face aux 25 000 personnes réunies pour de bruyantes contre-manifestations, selon les estimations de la police.Ils ont repris en cœur des slogans hostiles à l’islam et à la chancelière Angela Merkel en raison de sa décision en 2015 d’accueillir des centaines de milliers de demandeurs d’asile. Vers 16h, ils se sont dispersés dans le calme, encadrés de près par les policiers qui craignaient des heurts, des groupes se disant «antifascistes» ayant promis «sabotage» et «chaos».Les protestataires anti-AfD, en surnombre, ont tenté toute l’après-midi de gêner la manifestation d’extrême droite à l’appel de syndicats, partis, associations et même de boîtes de nuit.

À lire aussi...

CoronavirusCoronavirus: les «premiers cas connus» de transmission de l’animal à l’hommeCoronavirus: les «premiers cas connus» de transmission de l’animal à l’homme

InfographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

Vol de donnéesCyber-attaque chez Easyjet: près de 500'000 Suisses touchésCyber-attaque chez Easyjet: près de 500'000 Suisses touchés

live
En directCoronavirus: la Suisse a enregistré 15 cas supplémentaires en 24 heuresCoronavirus: la Suisse a enregistré 15 cas supplémentaires en 24 heures

VulnérablesCoronavirus: les droits des enfants «gravement affectés» par la criseCoronavirus: les droits des enfants «gravement affectés» par la crise

Top