14.01.2020, 00:01

L’atome n’a pas dit son dernier mot

Premium
chargement
Première centrale nucléaire flottante du monde, l’«Akademik Lomonossov» s’inscrit dans la catégorie des petits réacteurs compacts. Ce bâtiment, qui a pris la mer en août dernier, pourrait fournir en électricité une ville de 100 000 habitants. Il serait destiné à alimenter des plateformes  pétrolières en Sibérie orientale.
Par Pascal Fleury

ÉNERGIE Si, en Suisse, on démantèle Mühleberg, le nucléaire civil va toujours de l’avant à l’échelle internationale.

Alors que le démantèlement de la centrale de Mühleberg a démarré cette semaine, et que les autres réacteurs nucléaires de Suisse devraient être arrêtés à l’horizon 2040, l’énergie atomique continue de rayonner à l’échelle internationale. Actuellement, selon le Forum nucléaire suisse, 54 centrales sont en construction dans 19 pays, tandis que de nombreux chercheurs travaillent sur le développement de réacteurs de nouvelles générations. Rien qu’en Suisse, 50 millions de francs sont alloués annuellement par le secteur public...

À lire aussi...

réquisitoireProcès en destitution: Trump, un «danger» pour la démocratieProcès en destitution: Trump, un «danger» pour la démocratie

procèsHarvey Weinstein avait une liste des femmes susceptibles de le dénoncerHarvey Weinstein avait une liste des femmes susceptibles de le dénoncer

Weinstein avait une liste rouge

Un enquêteur privé a révélé vendredi, au troisième jour du procès de Harvey Weinstein, que celui-ci lui avait demandé...

  24.01.2020 22:19

tremblement de terreTurquie: séisme de magnitude 6.8 à l’est du pays, au moins quatre mortsTurquie: séisme de magnitude 6.8 à l’est du pays, au moins quatre morts

épidémieVirus chinois: deux cas de coronavirus détectés en FranceVirus chinois: deux cas de coronavirus détectés en France

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

Top