L'Australie ne se fixe pas de délai pour retrouver le Boeing disparu de la Malaysia Airlines

chargement

vol MH370 L'Australie ne compte pas suspendre les recherches du Boeing de la Malaysia Airlines disparu le 8 mars. Trois semaines après l'accident, aucun élément de l'appareil n'a été retrouvé.

  31.03.2014, 07:10
1/2  

Le premier ministre australien Tony Abbott a déclaré lundi qu'il ne fixerait aucune limite de temps pour retrouver les débris du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui a disparu le 8 mars avec 239 personnes à bord. Vingt avions et navires ont repris lundi les recherches.

"Nous le devons aux familles, à tous ceux qui prennent l'avion, aux gouvernements inquiets qui comptaient des ressortissants dans l'appareil, et au monde en général, sidéré par ce mystère depuis trois semaines maintenant", a déclaré M. Abbott.

Malgré l'ampleur des moyens - sept pays participent aux recherches -, aucun débris provenant de l'avion n'a encore été retrouvé, plus de trois semaines après l'accident.

Des objets flottants récupérés ces derniers jours dans les zones ciblées se sont avérés être du matériel de pêche ou de simples déchets. "Rien n'a pour le moment été confirmé comme provenant du vol MH370", a indiqué l'autorité australienne de sécurité maritime.

319'000 km2 à vérifier

La zone de recherche a été modifiée en fin de semaine dernière, après de nouveaux calculs sur la trajectoire de l'avion qui aurait volé plus rapidement que prévu et donc consommé plus de carburant et terminé son voyage plus au nord que les premières estimations. L'avion effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, mais a brusquement changé de cap après une heure de vol pour partir vers l'ouest puis vers le sud.

La nouvelle zone s'étend sur 319'000 km2 (la surface de la Norvège), à environ 1850 km à l'ouest de Perth, la grande ville de la côte australienne occidentale.

Le navire australien Ocean Shield, avec à bord un véhicule sous-marin et le détecteur de boîtes noires, qui est équipé d'hydrophones capables de détecter les signaux jusqu'à 6000 mètres de profondeur, devait quitter Perth lundi.

Mais "il est essentiel que nous trouvions des débris en surface pour réduire l'étendue de la zone de recherche afin de pouvoir conduire des recherches sous-marines", a déclaré à la télévision australienne ABC le capitaine de la marine américaine Mark Matthews.

Ocean Shield va metttre trois jours à se rendre sur la nouvelle zone. Or chaque jour compte. Les boîtes noires émettent théoriquement des signaux de localisation pendant une trentaine de jours.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: l'Autriche menace les non-vaccinés de confinementCoronavirus: l'Autriche menace les non-vaccinés de confinement

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobre

DrameEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournageEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournage

JusticeFrance: le complotiste Rémy Daillet inculpé pour projet de coup d’Etat et attentatsFrance: le complotiste Rémy Daillet inculpé pour projet de coup d’Etat et attentats

Le complotiste Rémy Daillet inculpé

Figure des milieux complotistes, le Français Rémy Daillet est soupçonné d’être le cerveau d’un groupe d’ultradroite qui...

  22.10.2021 13:03

AnalysePourquoi la flambée des prix de l’essence et de l’énergie fait peur à la FrancePourquoi la flambée des prix de l’essence et de l’énergie fait peur à la France

Top