L'énergie solaire chinoise s'adapte au marché européen

chargement

énergie La majorité des producteurs de panneaux solaires chinois ont accepté de s'adapter au marché européen en respectant un prix plancher. Les autres devront payer des frais antidumping.

  29.07.2013, 15:35
La Chine a par ailleurs manifesté en octobre son "vif mécontentement" après la publication d'un rapport d'enquête américain ouvrant la voie à des mesures anti-dumping contre ses produits photovoltaïques.

L'accord trouvé avec Pékin sur les importations de panneaux solaires chinois va donner un "ballon d'oxygène" aux industriels européens et "donnera le ton" pour les autres contentieux, notamment celui sur le vin, a assuré lundi le commissaire chargé du Commerce, Karel De Gucht.

"C'est un bon accord", a déclaré M. De Gucht au cours d'une conférence de presse en réponse aux critiques l'accusant d'avoir "cédé" aux Chinois. "Il répond à un double objectif: il répare un dommage et il permet aux consommateurs européens d'acquérir des panneaux solaires bon marché", a-t-il expliqué.

Au terme de cet "accord amiable", 70% des exportateurs chinois s'engagent à respecter un prix plancher (56 cents par watt que le panneau est capable de produire) et un plafond de 7 gigawatts (un gigawatt = 10 milliards de watts), ce qui correspond à 70% du marché européen dont la capacité est estimée à 11 gigawatts, a-t-on précisé de source européenne.

"Les Européens n'ont jamais été en mesure de produire plus de trois gigawatts", a-t-on soutenu de même source. "L'accord amiable sécurise ce niveau de production", a-t-on encore souligné.

"Les Chinois ont accepté de réduire volontairement leur part du marché européen, qui est actuellement supérieure à 80%, ce qui va donner un ballon d'oxygène pour la relance de l'industrie européenne", a expliqué M. De Gucht, qui n'a pas confirmé les chiffres de l'accord, car ils sont confidentiels.

Un tiers des producteurs chinois n'ont pas accepté cet accord et devront s'acquitter de droits anti-dumping de 47,6% et se mettre en concurrence avec les producteurs européens, mais également japonais, sud-coréens et malaisiens sur les 30% restants du marché européen. "Les producteurs européens vont devoir être compétitifs", a averti Karel De Gucht.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en SuisseCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en Suisse

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top