L'Espagne, la Norvège et le Danemark soutiennent la Palestine

chargement

proche-orient De nombreux Etats ont affirmé leur soutien au texte soumis au vote ce mercredi qui propose un réhaussement du statut de la Palestine au sien de l'ONU.

  28.11.2012, 11:18
Mahmoud Abbas (d.) a besoin d'être renforcé sur la scène internationale. Le vote d'aujourd'hui pourrait y contribuer.

L'Espagne, la Norvège et le Danemark ont annoncé mercredi qu'ils voteraient en faveur de la résolution visant à accorder à la Palestine un nouveau statut rehaussé d'"Etat observateur non-membre" à l'ONU. Ce texte devrait être soumis au vote jeudi à New York.

Le gouvernement espagnol a annoncé avoir pris sa décision "en cohérence avec notre histoire et parce que nous croyons que c'est la solution la plus adéquate pour nous rapprocher de la paix", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, José Manuel García-Margallo, devant les députés.
 
Madrid "aurait préféré que l'on ne doive pas aller jusqu'à ce vote, parce que cela aurait signifié une avancée dans les négociations de paix", a-t-il dit, regrettant "que la communauté internationale (n'ait) pu offrir à l'autorité nationale palestinienne une solution alternative". Il a également déploré les divisions de l'Union européenne.
 
Résolution "équilibrée"
 
Son homologue danois Villy Soevndal a de son côté souligné que le projet de résolution présenté "est un texte modéré qui souligne le besoin de négociations de paix et une solution négociée de deux Etats qui garantit aux Palestiniens un Etat sûr, viable aux côtés d'Israël". Une opinion partagée par le Norvégien Espen Barth Eide, qui salue sur Twitter un texte "équilibré et constructif".
 
Sur la chaîne publique NRK, le chef de la diplomatie norvégienne a ensuite justifié la décision de son pays par la nécessité de donner "une nouvelle impulsion" aux négociations israélo-palestiniennes aujourd'hui au point mort et de renforcer le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à l'origine de la demande.
 
La France et l'Autriche ont annoncé mardi leur soutien au texte. Selon la diplomatie autrichienne, plus de la moitié des Vingt-Sept devrait se prononcer en faveur du projet de résolution. Un ou deux pays s'y opposeraient - Allemagne et Pays-Bas, selon un diplomate français - et le reste s'abstiendrait. Londres n'a pas encore arrêté sa position.
 
Le projet palestinien devrait recevoir le soutien de la majorité des 193 Etats membres de l'ONU mais se heurte à l'hostilité des Etats-Unis, d'Israël et de certains pays de l'UE.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

tensionCoup d'Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l'Internet coupéCoup d'Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l'Internet coupé

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

HistoireIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ansIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ans

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobre

Top