L’exécutif tente de reprendre la main suite aux violences en Corse

chargement

FRANCE Six jours après le guet-apens contre des pompiers, Bernard Cazeneuve s’est rendu sur l’île. L’enquête progresse à petits pas.

Par Jean-Marc Leclerc - Le fIGARO
  31.12.2015, 00:08
Premium
Suite à l’agression des pompiers, une manifestation musclée visant la communauté musulmane s’est tenue à Ajaccio.

Alors que les tensions demeurent vives localement, le gouvernement tente de faire entendre sa voix en Corse. «L’État doit incarner et faire respecter l’unité de la République, tout en prenant en compte la riche singularité de votre île», a déclaré hier le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors d’un discours à la préfecture de Corse. Un écho au...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 juin

SanctionsBélarus: l’UE coupe les vivres au régime en représailles de l’avion détournéBélarus: l’UE coupe les vivres au régime en représailles de l’avion détourné

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 20 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 20 juin

DrameEtats-Unis: 10 morts dont 9 enfants dans un carambolage en AlabamaEtats-Unis: 10 morts dont 9 enfants dans un carambolage en Alabama

DrameBelgique: trois morts et deux disparus sur le chantier d’une école à AnversBelgique: trois morts et deux disparus sur le chantier d’une école à Anvers

Top