L'Iran menace de fermer le détroit d'Ormuz

chargement

Pétrole L'Iran menace de fermer le détroit d'Ormuz si ses exportations font l'objet de sanctions internationales.

  27.12.2011, 19:34
Le détroit d'Ormuz reliant le golfe Persique à la mer d'Oman.

Le pétrole cessera de transiter par le détroit d'Ormuz si les exportations iraniennes d'hydrocarbures font l'objet de sanctions internationales, a averti mardi Mohammad Reza Rahimi, premier vice-président de la République islamique. Cette annonce a provoqué une forte hausse des cours du brut.

Si les Occidentaux "infligent des sanctions aux exportations iraniennes, alors plus une goutte de pétrole ne passera le détroit d'Ormuz", a déclaré M. Rahimi, selon l'agence de presse officielle Irna.

Environ un tiers du pétrole transporté par voie maritime a transité par le détroit en 2009, selon l'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) et les équipages de l'US Navy affectés à la sécurité du site.

L'essentiel du pétrole exporté par l'Arabie saoudite, l'Iran, les Emirats arabes unis, le Koweït et l'Irak ainsi que la quasi-totalité du gaz naturel liquéfié en provanance du Qatar emprunte cette voie de 6,4 km de large entre les rives du sultanat d'Oman et les cotes iraniennes.

La crise s'aggrave

La crise suscitée par le programme nucléaire iranien s'est aggravée depuis la publication, le 8 novembre, du dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) selon lequel Téhéran aurait bien cherché à se doter de l'arme atomique et pourrait continuer à le faire, malgré ses démentis.

Ce n'est pas la première fois que Téhéran menace de fermer le détroit et les dirigeants européens n'ont pas explicitement appelé à un embargo sur les exportations de pétrole iranien. L'UE importe 450.000 barils de brut iranien par jour.

Les marchés à terme de brut de la mer du Nord ont gagné plus d'un dollar pour atteindre 109 dollars le baril.

L'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole, se dit prête comme d'autres Etats membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), à accroître ses livraisons en cas d'embargo européen contre l'Iran, selon des sources industrielles.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

CriminalitéGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mortGrande-Bretagne: un député conservateur poignardé à mort

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en questionAttaque à l’arc en Norvège: la santé mentale de l’auteur en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 14 octobre

EnquêteAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécuritéAttaque à l’arc en Norvège: un «acte terroriste», selon les services de sécurité

Top