L’Iran somme l’Europe de sauver l’accord

chargement

NUCLÉAIRE Téhéran a commencé à enrichir son uranium à un degré prohibé par l’accord de Vienne et se désengagera du pacte tant que ses partenaires ne le protégeront pas des sanctions américaines.

 08.07.2019, 00:01
Premium
Le président iranien Hassan Rohani, visitant ici des installations nucléaires, attend davantage de soutien des Européens.

L’Iran a mis fin à sa «patience stratégique». Téhéran a confirmé hier qu’il s’affranchissait d’un nouvel engagement pris vis-à-vis de la communauté internationale et qu’il allait commencer, dans la journée, à enrichir de l’uranium à un niveau prohibé par l’accord sur son programme nucléaire, conclu en 2015.

«Dans quelques heures, le temps de régler quelques détails techniques, l’Iran reprendra...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la propension à se faire vacciner en léger reculCoronavirus: la propension à se faire vacciner en léger recul

DisparitionIndonésie: contact perdu avec un sous-marin et ses 53 hommes à bordIndonésie: contact perdu avec un sous-marin et ses 53 hommes à bord

VerdictProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtreProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtre

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avril

MenacesLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémieLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

Top