14.05.2019, 16:25

L’obésité progresse plus vite en zone rurale qu’urbaine

chargement
En trente ans, les personnes vivant en milieu rural ont pris plus de poids que les citadins.

santé Selon une vaste étude sur les tendances mondiales de l’indice de masse corporelle, l’obésité gagnerait du terrain plus rapidement à la campagne qu’en ville.

De 1985 à 2017, l’indice de masse corporelle (IMC) a augmenté en moyenne de 2kg/m2 chez les femmes et de 2,2kg/m2 chez les hommes dans le monde, ce qui équivaut à une prise de poids de 5 à 6 kilos par personne. C’est ce que révèle un rapport dirigé par l’Imperial College London et publié dans la revue Nature. Les chercheurs ont analysé la taille et le poids de plus de 112 millions d’adultes dans les zones urbaines et rurales de 200 pays. 

Selon ces travaux, l’obésité gagnerait du terrain plus vite dans les zones rurales qu’urbaines. Les scientifiques ont constaté que l’IMC des personnes vivant en milieu rural avait augmenté de 2,1 points, contre seulement 1,3 et 1,6 point chez les femmes et les hommes citadins.

Pour rappel, l’IMC se calcule en divisant le poids, en kilos, par le carré de la taille, en mètre. Un IMC normal se situe entre 18,5 et 25. 
L’IMC reste le seul indice validé par l’Organisation mondiale de la santé pour évaluer la corpulence d’un individu et donc les éventuels risques pour la santé, rappelle le magazine Top Santé.

 

«Les résultats de cette vaste étude mondiale renversent les idées reçues selon lesquelles davantage de citadins seraient à l’origine de la hausse mondiale de l’obésité», fait remarquer Majid Ezzati, professeur à l’Imperial College de Londres et co-auteur de l’étude.

D’après les scientifiques, les causes de ce phénomène pourraient être liées à plusieurs facteurs liés à la vie en milieu rural. Ils pointent par exemple des niveaux de revenus et d’éducation plus bas, un accès à une alimentation saine limitée et plus chère et moins d’installations sportives à disposition de la population.

Zoom sur l’Europe

En Europe, les pays où la différence d’IMC entre les hommes de la campagne et ceux de la ville sont la Suède, la République tchèque, l’Irlande et l’Autriche. Dans toutes ces contrées, l’IMC rural était supérieur de 0,35kg/m2 à celui en milieu urbain.

Du côté des femmes, celles d’Europe centrale et orientale (Bélarus, république tchèque et Lettonie) qui habitent en milieu rural sont plus lourdes de 1kg/m2 ou plus que leurs homologues des villes.

Les Turcs dans la moyenne européenne

Hommes et femmes confondus, c’est en Turquie que se trouvent les IMC moyens des pays européens, avec 27,3kg/m2 pour les hommes et 28,9kg/m2 pour les femmes. Elle se classe 37e sur les 200 pays inclus dans l’étude.

La Suisse 170e

Pour une fois, c’est plutôt bon signe de se trouver dans les derniers du classement! Avec 26,8 kg/m2 pour les hommes et 23,8 kg/m2, la Suisse se place au 170e rang. 

Sur la première marche du podium se trouvent les Samoa américaines, un territoire non incorporé et non organisé des États-Unis situé en Océanie. L’IMC moyen des hommes se situe à 33,1 et celui des femmes à 35,1.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SantéSanté: se marier trop tôt augmenterait le risque d'obésitéSanté: se marier trop tôt augmenterait le risque d'obésité

Etats-UnisSanté: hausse du cancer favorisée par l'obésité chez les jeunes adultesSanté: hausse du cancer favorisée par l'obésité chez les jeunes adultes

SantéRapport sur la santé: l'espérance de vie augmente en Europe, tout comme l'obésitéRapport sur la santé: l'espérance de vie augmente en Europe, tout comme l'obésité

Top