28.11.2020, 00:01

L’ONU s’inquiète pour «ses» soldats tigréens

Premium
chargement
L’ONU s’inquiète pour «ses» soldats tigréens

ÉTHIOPIE Un rapport interne soulève de possibles exactions contre des soldats éthiopiens, d’origine tigréenne, participant à des missions de maintien de la paix des Nations unies renvoyés dans leur pays.

L’ONU s’efforçait, jeudi, avec d’infinies précautions, d’évaluer l’ampleur de la répression en cours au sein de l’armée éthiopienne, visant ses cadres et soldats d’origine tigréenne. Trois officiers, peut-être quatre, un major et des capitaines, auraient été retirés de vive force entre le 11 et le 21 novembre de la mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss), sans que celle-ci ait été informée préalablement. L’information, révélée par la revue «Foreign Policy», a été confirmée...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: des politiciens de tous bords demandent des tests aux frontièresCoronavirus: des politiciens de tous bords demandent des tests aux frontières

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 janvier

POLITIQUERussie: heurts lors de rassemblements de soutien à l’opposant NavalnyRussie: heurts lors de rassemblements de soutien à l’opposant Navalny

Carnet noirLarry King, figure de la télévision américaine, est mort à 87 ansLarry King, figure de la télévision américaine, est mort à 87 ans

PandémieCoronavirus: des restrictions nationales, régionales et locales en EspagneCoronavirus: des restrictions nationales, régionales et locales en Espagne

Top