L'OTAN affirme avoir tué le numéro 2 d'Al-Qaïda, Sakhr al-Taifi

chargement

Afghanistan Le numéro 2 d'Al-Qaïda, connu sous le nom de "Mushtaq and Nasim" aurait été tué, affirme la force armée de l'OTAN en Afghanistan.

  29.05.2012, 11:01
Le numéro 2 d'Al-Qaïda, le Saoudien Sakhr al-Taifi, également connu sous le nom de "Mushtaq and Nasim" aurait été tué, selon les forces de l'OTAN en Afghanistan.

La force Armée de l'OTAN en Afghanistan affirme mardi dans un communiqué avoir abattu le numéro 2 d'Al-Qaïda. Le Saoudien Sakhr al-Taifi, également connu sous le nom de "Mushtaq and Nasim", a été tué dans un bombardement déclenché dans l'est du pays, précise-t-elle.

Il commandait des groupes de volontaires étrangers et dirigeait des attaques contre la coalition occidentale et les forces afghanes, a déclaré mardi la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf). L'homme est qualifié de "deuxième plus haut responsable d'Al-Qaïda en Afghanistan" par l'Isaf, affirmation provenant "d'évaluations de services de renseignement", a précisé un de ses porte-paroles.

Il voyageait fréquemment entre Afghanistan et Pakistan, prenant ses ordres auprès de la hiérarchie d'Al-Qaïda, fournissant des armes et équipements aux insurgés et transportant des combattants vers l'Afghanistan, a ajouté l'Isaf selon qui Sakhr al-Taifi a été tué dimanche dans le district de Watahpur, dans la province de Kunar.

"Après avoir identifié avec certitude Sakhr al-Taifi et un autre terroriste d'Al-Qaïda, et s'être assuré qu'aucun civil n'était à proximité", l'Isaf a déclenché une "frappe précise" sur la cible dans la province de Kunar (est), qui n'a fait aucune victime civile ni dégâts à des biens civils, souligne le communiqué de l'Isaf.

Optimisme américain

Le président américain Barack Obama a affirmé début mai que "vaincre Al-Qaïda" et "l'empêcher de se reconstituer" était "désormais à (la) portée" de troupes afghanes et de l'Isaf en Afghanistan.

La force internationale, composée pour l'essentiel de soldats américains, a effectivement réussi à se défaire de la majeure partie des éléments d'Al-Qaïda basés en Afghanistan, en partie car ceux-ci se sont immédiatement enfuis vers le Pakistan ou, plus tard, ont migré vers d'autres zones de conflit (Yémen, etc).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en SuisseCoronavirus: plusieurs manifestations anti-Covid en Suisse

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 15 octobre

Top