La FED doit encore soutenir la reprise à plein régime

chargement

Etats-Unis Le président de la banque centrale américaine (FED), Ben Bernanke, a réaffirmé mardi avec force le cap de la politique de soutien extraordinaire à la reprise économique suivi par la Réserve fédérale. Il a également exhorté les élus à éviter les coupes budgétaires censées entrer en vigueur début mars.

Par TBA
  26.02.2013, 20:41
Le président de la banque centrale américaine (FED), Ben Bernanke, a réaffirmé mardi avec force le cap de la politique de soutien extraordinaire à la reprise économique suivi par la Réserve fédérale.

Il leur demande de ne pas faire peser un "poids supplémentaire [...] important" sur une croissance économique dont le rythme sous-jacent "reste lent".

Malgré l'amélioration récente de la reprise, après son coup de mou du quatrième trimestre, "le marché du travail reste globalement faible", a déclaré M. Bernanke, à l'occasion d'une audition de plus de deux heures devant la Commission bancaire du Sénat.

"Les bénéfices" de l'action de la FED "sont évidents", a-t-il ajouté, citant le "redémarrage du marché du logement", l'"augmentation des ventes d'automobiles et d'autres biens durables", ainsi qu'"une hausse de l'emploi et de la richesse des ménages" qui soutient en retour "le moral et les dépenses" des Américains.

Priorité emploi

M. Bernanke a indiqué qu'en l'absence de menace d'inflation et à l'heure où la hausse des prix reste globalement "faible", la lutte pour le redressement du marché de l'emploi était la priorité. Le maintien d'un taux de chômage élevé (actuellement de 7,9 %) "a des coûts importants", non seulement sur le plan social, mais "porte aussi préjudice à la vitalité et au potentiel de notre économie", a-t-il dit.

Depuis le début de l'année, la FED injecte 85 milliards de dollars de liquidités dans le système chaque mois en rachetant des titres sur les marchés financiers. Ces rachats sont combinés à la promesse de maintenir le taux directeur de la FED dans la fourchette de 0 à 0,25 % qui lui est assignée depuis 2008.

Ces éléments seront poursuivis "au moins tant que le taux de chômage restera au-dessus de 6,5 %", si cette mesure ne remet pas en cause l'objectif d'inflation à moyen terme de la FED (2,0 % sur un an).

Toutes ces mesures ont pour but de maintenir une pression maximale sur l'ensemble des taux d'intérêt, du plus court au plus long terme, afin de favoriser l'investissement, la consommation et le marché du logement et, in fine, de hâter la reprise du marché de l'emploi.

"Transition souple"

M. Bernanke a conseillé d'autre part au Congrès et au gouvernement "de remplacer les brusques coupes dans les dépenses" prévues automatiquement pour le 1er mars "par une politique qui réduirait le déficit de l'Etat fédéral plus graduellement à court terme mais plus fortement à long terme", a-t-il dit.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: les autorités locales refuseront les joueurs non vaccinés à l’Open d’AustralieCoronavirus: les autorités locales refuseront les joueurs non vaccinés à l’Open d’Australie

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobre

TensionsSoudan: le premier ministre renversé ramené chez luiSoudan: le premier ministre renversé ramené chez lui

enquêteCinéma – Tir mortel d’Alec Baldwin: assistant déjà licencié pour un accident avec une armeCinéma – Tir mortel d’Alec Baldwin: assistant déjà licencié pour un accident avec une arme

coutumesJapon: la princesse Mako s’est mariée après une longue controverseJapon: la princesse Mako s’est mariée après une longue controverse

Top