17.12.2019, 00:01

La justice libanaise sous pression

Premium
chargement
A Beyrouth, la rue appelle à la démission de la classe politique, accusée d’avoir entraîné le pays dans sa pire crise économique depuis la fin  de la guerre civile, en 1990.

PROCHE-ORIENT Les convocations de hauts dirigeants se multiplient, mais la corruption reste systémique.

La nouvelle a causé une onde de choc au Liban. Le 23 octobre, la juge Ghada Aoun lançait des poursuites contre l’une des plus grosses fortunes du pays, l’ancien premier ministre Najib Mikati, soupçonné d’enrichissement illicite. Ce coup d’éclat représentait un symbole fort, sept jours seulement après le début...

À lire aussi...

SecoussesTurquie: huit personnes décédées après un séisme de magnitude 5,7Turquie: huit personnes décédées après un séisme de magnitude 5,7

Huit morts en Turquie après un séisme

Huit personnes sont décédées après un séisme de magnitude 5,7 survenu dimanche sur la frontière irano-turque. Des gens...

  23.02.2020 11:31

EpidémieCoronavirus: onze villes en quarantaine en Italie, plus de 100 cas recensés dans le paysCoronavirus: onze villes en quarantaine en Italie, plus de 100 cas recensés dans le pays

EpidémieCoronavirus: pas de patient zéro pour le foyer de coronavirus en LombardieCoronavirus: pas de patient zéro pour le foyer de coronavirus en Lombardie

EpidémieCoronavirus: Washington accuse la Russie de désinformation en ligneCoronavirus: Washington accuse la Russie de désinformation en ligne

AppréhensionG20: en Arabie, les leaders mondiaux se penchent sur les retombées du coronavirusG20: en Arabie, les leaders mondiaux se penchent sur les retombées du coronavirus

Top