La Première ministre australienne bousculée par des aborigènes

chargement

Manifestation La chaussure de la Première ministre australienne qui avait été bousculée jeudi ne sera pas vendue sur un site de mise en vente.

Par L. P.
  27.01.2012, 15:36
1/2  

Julia Gillard, Première ministre d'Australie, a dû être extraite par les forces de l'ordre d'un hôtel de Canberra jeudi.

Elle a été prise à partie par des aborigènes qui manifestaient contre la fête nationale marquant l'arrivée des premiers colons britanniques en 1788.

Dans la bousculade, Julia Gillard avait perdu une chaussure qui est apparue peu après sur un site de vente en ligne. Toutefois, la petite annonce a été retirée par eBay 25 minutes à peine après sa publication. 

La travailliste Julia Gillard et le chef de l'opposition conservatrice Tony Abbott ont été encerclés par les manifestants, qui reprochaient à ce dernier d'avoir réclamé l'éviction d'un camp permanent d'aborigènes dans le centre de la capitale.


Les aborigènes y célèbrent le 26 janvier depuis 40 ans l'"Invasion day" (le jour de l'invasion) en réaction à l'"Australia Day" fêté le même jour, en pleine saison estivale.

Accident minimisé

Les deux responsables politiques ont été escortés par des agents de sécurité et des policiers anti-émeute armés de boucliers. Visiblement choquée, Julia Gillard a trébuché et est tombée dans la cohue.

Elle a ensuite minimisé l'incident, affirmant "être une dure à cuire". La cheffe du gouvernement remettait des médailles à des personnes des services d'urgence quand le tumulte a éclaté.

Les manifestants ont brisé les vitres de l'hôtel en scandant "honte" et "raciste", selon certains médias.

Ils protestaient contre des propos tenus plus tôt par M. Abbott plaidant pour le démantèlement de ce camp, baptisé "l'ambassade" par les aborigènes.

"Je comprends pourquoi l'ambassade a été installée il y a des années mais je crois que beaucoup de choses ont changé pour le meilleur depuis (...). Les populations indigènes d'Australie peuvent être très fières du respect qu'a tout Australien à leur égard", a-t-il ajouté. Le fondateur du mouvement, Michael Anderson, a accusé le chef de l'opposition "d'incitation aux émeutes raciales".

Population défavorisée

Les Aborigènes, qui étaient au nombre d'un million lors de l'arrivée des colons, ne sont plus que 470'000 aujourd'hui, sur 22 millions d'Australiens. En 2008, l'Australie a présenté des excuses officielles aux aborigènes pour les injustices dont ils ont été victimes.

Ils restent de loin la population la plus défavorisée du pays avec notamment une espérance de vie nettement inférieure à la moyenne australienne et un taux d'incarcération 14 fois supérieur à celui du reste des Australiens.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Grande-Bretagne dédie 7,57 milliards de francs supplémentaires à la santéCoronavirus: la Grande-Bretagne dédie 7,57 milliards de francs supplémentaires à la santé

ClimatNouveau record des concentrations de gaz à effet de serreNouveau record des concentrations de gaz à effet de serre

tensionsCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupéCoup d’Etat dénoncé au Soudan: plusieurs dirigeants arrêtés, accès à l’Internet coupé

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

HistoireIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ansIrak: découverte de pressoirs à vin assyriens vieux de 2.700 ans

Top