La Tunisie s’interroge après le coup de force

chargement

MAGHREB Tous les regards se tournent vers le président Kaïs Saïed, qui doit désormais préciser les contours de son projet politique.

Par NATALIA ROMÁN MORTE. tunis
  30.07.2021, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Manifestants autour du bâtiment du parlement dans la capitale Tunis, le 26 juillet 2021.

Le 25 juillet restera gravé dans la mémoire de la jeune démocratie tunisienne. Le président Kaïs Saïed n’a pas choisi cette date au hasard – l’anniversaire de la République – pour limoger son chef de gouvernement, Hichem Mechichi, qu’il a lui-même nommé il y a un an jour pour jour. Saïed, qui n’a jamais été aussi isolé sur la scène politique depuis son arrivée au pouvoir, en octobre 2019, a décidé de s’ériger en chef de l’exécutif, de suspendre le...

À lire aussi...

PolitiqueTunisie: avec ses nouveaux pouvoirs, le président s’attaque à la corruptionTunisie: avec ses nouveaux pouvoirs, le président s’attaque à la corruption

PrésidentiellesTunisie: Kais Saied officiellement élu président avec 72,71% des voixTunisie: Kais Saied officiellement élu président avec 72,71% des voix

DrameTunisie: un gendarme tué et trois assaillants abattus dans une attaque «terroriste»Tunisie: un gendarme tué et trois assaillants abattus dans une attaque «terroriste»

Top